Communiqué de presse

Red Hat simplifie les mises à niveau d’infrastructure cloud avec OpenStack Platform 11

Red Hat OpenStack Platform 11 intensifie le support de rôles composables faciles à mettre à niveau et se dote de nouvelles fonctions de mise en réseau et de capacités d’administration élargies

BOSTON - OPENSTACK SUMMIT 2017

Red Hat, Inc. (NYSE: RHT), premier éditeur mondial de logiciels Open Source, annonce la disponibilité de Red Hat OpenStack Platform 11, dernière version de sa solution cloud Infrastructure-as-a-Service (IaaS) agile et à l’évolutivité massive. Basée sur la version “Ocata” d’OpenStack, Red Hat OpenStack Platform 11 facilite les mises à niveau avec des rôles composables, de nouvelles capacités de mise en réseau et une meilleure intégration avec Red Hat CloudForms pour l’administration cloud.

À mesure que les déploiements d’OpenStack s’intensifient et s’étendent, les entreprises ont besoin de pouvoir adopter facilement les innovations sans sacrifier leur structure de déploiement préexistante. Red Hat OpenStack Platform 11 va dans ce sens et Red Hat OpenStack Platform Director favorise la stabilité au travers du processus de mise à niveau, ainsi que par l’ajout de fonctions de mise en réseau, de capacités d’administration et du support du stockage. Ainsi les puissantes innovations de la communauté OpenStack peuvent être étendues aux déploiements stratégiques des entreprises.

Radhesh Balakrishnandirecteur général, OpenStack, Red Hat

Red Hat OpenStack Platform 11 est une plateforme cloud fiable, reposant sur la dorsale d’entreprise éprouvée qu’est Red Hat Enterprise Linux. Basée sur le code de la communauté OpenStack, Red Hat OpenStack Platform est une version testée, certifiée et totalement supportée d’OpenStack, offrant une agilité suffisante pour évoluer et absorber plus rapidement la demande des clients, sans aucun compromis de disponibilité, de performance ou de sécurité IT. Red Hat OpenStack Platform inclut également Red Hat CloudForms pour faciliter les opérations d’administration au quotidien. Cette plateforme d’administration et de monitoring de cloud hybride supervise non seulement les composants de l’infrastructure OpenStack mais aussi les charges de travail tournant sur chaque cloud Red Hat OpenStack Platform.

De plus, Red Hat OpenStack Platform 11 préserve l’intégration de Red Hat Ceph Storage et introduit la colocation de Red Hat Ceph Storage avec des nœuds de calcul OpenStack. En préversion, le mirroring du stockage aide à simplifier la réplication des données entre les sites, pour offrir de meilleures conditions de reprise après sinistre aux clients.

Une mise à niveau optimisée

Il n’existe pas de procédure générique unique pour le déploiement d’OpenStack. Les entreprises cherchent à utiliser les rôles composables d’OpenStack pour distribuer au mieux leur mix de services de cloud privé. Elles peuvent ainsi mieux personnaliser les déploiements OpenStack à grande échelle en fonction de leurs besoins spécifiques, mais cela leur pose aussi des défis pour se mettre à niveau des nouvelles versions de la plateforme. C’est pour cela que Red Hat OpenStack Platform 11 supporte désormais les mises à niveau des rôles composables, rendant le déploiement et la capacité de mise à niveau de Red Hat OpenStack Platform plus adaptables, dans une démarche cohérente, tout en préservant les aspects importants de l’administration du cycle de vie.

Les services OpenStack peuvent être séparés ou composés individuellement, si bien que les opérateurs peuvent placer les composants, de type bases de données, proxies ou services de messagerie, sur des nœuds spécifiques au gré de leurs besoins. Il devient même possible d’ajouter des rôles personnalisés post-déploiement à un cloud en cours d’exécution, ce qui confère plus de flexibilité aux clients ou partenaires utilisateurs de services cloud.

Support élargi de la mise en réseau et de la virtualisation des fonctions réseau

Le support de la mise en réseau et de la virtualisation des fonctions réseau (NFV) demeure un aspect essentiel des déploiements OpenStack, et Red Hat OpenStack Platform 11 délivre plusieurs nouvelles capacités pour les scénarios de mise en réseau standard et les charges extrêmes comme celles qu’exigent les fournisseurs de services liés aux technologies de l’informatique et de la communication. Voici quelques-unes des nouveautés de cette version :

  • Support complet des machines virtuelles (VM) VLAN-aware : les VM basées sur OpenStack peuvent désormais envoyer et recevoir du trafic encapsulé VLAN tout en étant déployées sur Open vSwitch (OVS) ou OVS Data Plane Development Kit (OVS-DPDK).
  • Optimisations à l’attention des fournisseurs de télécommunications avec des mises à niveau d’OVS et de DPDK, qui délivrent des nouveautés en faveur de meilleures performances.

Administration optimisée avec Red Hat CloudForms

Red Hat OpenStack Platform 11 délivre une meilleure intégration de Red Hat CloudForms, la solution d’administration de cloud hybride de Red Hat, facilitant ainsi l’administration des opérations au quotidien d’un cloud basé sur Red Hat OpenStack Platform. Cette version intégrée de Red Hat CloudForms permet désormais d’avoir accès et de contrôler les régions OpenStack, de multiples domaines et serveurs pour une vue plus unifiée de l’état de santé et de l’efficacité du cloud. L’administration du stockage est optimisée également, puisque Red Hat CloudForms peut créer, lister et supprimer des copies instantanées de volumes, rationalisant ainsi davantage l’administration globale de la plateforme cloud.

Satisfaction des clients et des partenaires

Red Hat OpenStack Platform est une solution d’entreprise éprouvée pour piloter, déployer et faire évoluer des déploiements cloud indépendamment des secteurs géographiques et d’industrie. Des centaines de clients ont opté pour Red Hat OpenStack Platform afin de faire tourner leurs clouds hybrides et privés dans le cadre de déploiements stratégiques. C’est le cas de BBVA ; Cambridge University ; FICO ; Massachusetts Open Cloud ; NASA’s Jet Propulsion Laboratory ; Oak Ridge National Laboratory ; Paddy Power Betfair ; Produban ; Swisscom ; UKCloud ; et Verizon. De plus, Red Hat OpenStack Platform bénéficie des contributions d’un écosystème robuste de partenaires certifiés, dont Cisco, Dell, Intel, Lenovo, NetApp, Rackspace, Ericsson, HPE, IBM, et bien d’autres.

Innovation et support

Red Hat OpenStack Platform 11 est la seconde version couverte par le modèle variable du cycle de vie du support de Red Hat. Les clients bénéficieront d’un an de support de Red Hat OpenStack Platform 11 et ils pourront solliciter l’équipe mondiale de support de Red Hat pour les migrations et mises à niveau vers de futures versions.

Disponibilité

Red Hat OpenStack Platform 11 sera proposé dans les prochaines semaines sur le portail client de Red Hat ainsi que comme composant des solutions Red Hat Cloud Infrastructure et Red Hat Cloud Suite.

Citations

Radhesh Balakrishnan, directeur général, OpenStack, Red Hat

« A mesure que les déploiements d’OpenStack s’intensifient et s’étendent, les entreprises ont besoin de pouvoir adopter facilement les innovations sans sacrifier leur structure de déploiement préexistante. Red Hat OpenStack Platform 11 va dans ce sens et Red Hat OpenStack Platform Director favorise la stabilité au travers du processus de mise à niveau, ainsi que par l’ajout de fonctions de mise en réseau, de capacités d’administration et du support du stockage. Ainsi les puissantes innovations de la communauté OpenStack peuvent être étendues aux déploiements stratégiques des entreprises. »

Armughan Ahmad, vice-président senior et directeur général, Solutions et Alliances, Dell EMC

« Dell EMC et Red Hat partagent la même mission : délivrer des solutions complètes et fiables qui aident nos clients à réussir rapidement la transformation de leur entreprise pour prospérer dans l’économie numérique. Avec Red Hat OpenStack Platform 11, les clients peuvent bénéficier de la virtualisation des fonctions réseau (NFV), de meilleures capacités de mise à niveau et des autres optimisations des serveurs Dell EMC PowerEdge, émanant des contributions de plus de 2 500 développeurs. Dell EMC est fier de cette collaboration stratégique de longue date avec Red Hat qui vise à rationaliser le déploiement via des solutions hybrides ouvertes, afin de dispenser les clients des considérations techniques liées au design des solutions. »

Imad Sousou, vice-président et directeur général, Open Source Technology Center, Intel

« La très forte explosion des services cloud et des objets connectés oblige le datacenter à analyser et transformer les données avec une intensité sans précédent. Par notre collaboration en faveur de technologies clés, comme Intel® Resource Director Technology (Intel® RDT) et Data Plane Development Kit (DPDK), Intel et Red Hat encouragent l’adoption d’OpenStack comme une plateforme d’innovation, idéale pour les nouvelles stratégies applicables aux environnements multi-cloud et de réseau de communication, dans une volonté de sécurité, d’agilité et de maîtrise des coûts. »

Kip Compton, vice-président Cloud Platform and Services Group, Cisco

« Grâce à notre collaboration avec Red Hat et à l’utilisation de Red Hat OpenStack Platform au sein de nos solutions Metacloud et NFVi, Cisco peut faire profiter ses clients de produits et services exceptionnels. Nous sommes enthousiastes quant à l’annonce de Red Hat OpenStack Platform 11 et sommes impatients de partager ces avancées avec nos clients. »

Énoncés prévisionnels

Certain statements contained in this press release may constitute "forward-looking statements" within the meaning of the Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Forward-looking statements provide current expectations of future events based on certain assumptions and include any statement that does not directly relate to any historical or current fact. Actual results may differ materially from those indicated by such forward-looking statements as a result of various important factors, including: risks related to the ability of the Company to compete effectively; the ability to deliver and stimulate demand for new products and technological innovations on a timely basis; delays or reductions in information technology spending; the integration of acquisitions and the ability to market successfully acquired technologies and products; fluctuations in exchange rates; the effects of industry consolidation; uncertainty and adverse results in litigation and related settlements; the inability to adequately protect Company intellectual property and the potential for infringement or breach of license claims of or relating to third party intellectual property; risks related to data and information security vulnerabilities; changes in and a dependence on key personnel; the ability to meet financial and operational challenges encountered in our international operations; and ineffective management of, and control over, the Company's growth and international operations, as well as other factors contained in our most recent Annual Report on Form 10-K (copies of which may be accessed through the Securities and Exchange Commission's website at http://www.sec.gov), including those found therein under the captions "Risk Factors" and "Management's Discussion and Analysis of Financial Condition and Results of Operations". In addition to these factors, actual future performance, outcomes, and results may differ materially because of more general factors including (without limitation) general industry and market conditions and growth rates, economic and political conditions, governmental and public policy changes and the impact of natural disasters such as earthquakes and floods. The forward-looking statements included in this press release represent the Company's views as of the date of this press release and these views could change. However, while the Company may elect to update these forward-looking statements at some point in the future, the Company specifically disclaims any obligation to do so. These forward-looking statements should not be relied upon as representing the Company's views as of any date subsequent to the date of this press release.