Red Hat vous souhaite la bienvenue

Découvrez l'actualité Red Hat près de chez vous

Découvrez l'actualité des clients Red Hat dans le monde entier :

EX431

Retiré : Red Hat Certificate of Expertise in ESB exam

Informations pour :

L'examen du certificat d'expertise Red Hat en ESB est un examen basé sur les performances.

REMARQUE : cet examen et la certification correspondante ne sont plus disponibles.

Les personnes qui obtiennent le certificat d'expertise en ESB ont fait preuve des compétences et des connaissances nécessaires pour utiliser JBoss® Enterprise Service Bus (ESB) afin d'établir la communication entre des applications métier, notamment à travers l'implémentation et la configuration de points de terminaison de communication, ainsi que la manipulation et la transformation de messages ESB.

Pour vous préparer

Préparation et déploiement d'une archive .esb
  • Configuration de Java Message Service
  • Structure d'une archive .esb
  • Éléments sommaires définis dans jboss-esb.xml
    • Informations fournisseurs
    • Informations sur les services et leurs écouteurs
  • ID de bus
  • Méthodes courantes pour tester un déploiement ESB
  • Utilisation de JBDS pour interagir avec JBoss SOA Platform
  • Utilisation de la console d'administration pour vérifier l'état de service
Fournisseurs
  • Compatibilité ESB
  • Fournisseurs courants tels que
    • FileSystem
    • FTP
    • JMS
    • SQL
  • Filtres fournisseurs
  • Canal/ID de bus
Écouteurs de services
  • Interaction avec des clients externes à l'aide de passerelles
  • Non compatible ESB à compatible ESB
  • Écouteurs courants tels que
    • FileSystem
    • FTP
    • JMS
    • SQL
  • Conséquences de l'interaction avec une passerelle/un écouteur non compatible ESB
Action et message de service
  • Compréhension de la structure, la validation et l'en-tête des messages ESB
  • Utilisation de propriétés de configuration Service
  • Compréhension de ConfigTree
  • Traitement des exceptions
    • Configuration de l'archive .esb pour le traitement des exceptions
    • Capacité à concevoir le traitement des exceptions lors de l'écriture d'une action personnalisée
  • Utilisation de MEPs et de Response
  • Écriture d'actions personnalisées
  • Cycle de vie de l'action
  • Chaîne d'actions
  • Méthodes de traitement
  • Utilisation d'actions prêtes à l'emploi
    • Services Web
    • Transformation
    • Routage
    • Services Web
    • BPM
    • Envoi de messages en dehors du bus avec notification
  • Application du chaînage de services
  • Compréhension des transactions
  • Compréhension du concept InVM
  • Application de la sécurité

Ce qu'il faut savoir

L'approche de Red Hat basée sur les performances implique que plus vous aurez d'expérience, mieux vous serez préparé pour l'examen. Toutefois, même les personnes expérimentées ont des lacunes. C'est pourquoi la formation et la préparation personnelle sont tout aussi importantes. La formation, en particulier, peut accélérer l'acquisition de l'expérience. Red Hat propose le cours JBoss SOA : mise en œuvre de services ESB (JB431), qui couvre la plupart des sujets abordés au cours de l'examen.

Pour vous aider à vous préparer, ce document répertorie les tâches que vous serez amené à effectuer au cours de l'examen. Nous pourrons également y inclure quelques sources officielles et officieuses de documentation supplémentaire concernant les types de tâches. Notez que nous ne faisons que suggérer ces sources et que, par conséquent, elles ne constituent pas une recommandation officielle pour quelque autre fin. Nous ne pouvons pas non plus garantir la précision et la pertinence de ces ressources dans le temps.

Nous recommandons à tous les candidats d'étudier ces documents lorsqu'ils se prépareront pour l'examen ; ceci est également valable pour les candidats ayant suivi la formation.

Au cours de l'examen, l'accès à la documentation se limitera à la documentation officielle JBoss Enterprise SOA Platform pour la version sur laquelle porte l'examen, ainsi qu'aux exemples de fichiers ou à la documentation supplémentaire fournis avec le produit. Nous ne retirerons rien qui soit normalement fourni, mais vous ne pourrez pas utiliser Internet pour rechercher ou utiliser d'autres documentations.

Veuillez noter que vous n'aurez accès à aucune ressource Internet, pas même au wiki jboss.org.

Vous ne serez pas autorisé à apporter de copie papier ni de documentation électronique en salle d'examen. Cette interdiction est valable pour les notes personnelles, les notes de cours, les livres ou tout autre support. L'accès Internet sera également strictement contrôlé. Gardez toutes ces restrictions à l'esprit au cours de votre préparation.

Préparation à l'examen : environnement

Au cours de l'examen, vous travaillerez sur un système Red Hat Enterprise Linux® 6.1. Par conséquent, toute expérience préalable d'utilisation de Linux ou d'UNIX sera utile. L'objectif de cet examen n'est pas de tester des compétences liées au système d'exploitation. Aucune expérience approfondie de Linux n'est donc requise. Vous disposerez d'un environnement de travail complet et d'une liste de commandes de base, fournie par nos soins, pour référence, en plus des pages de manuel et de toute autre documentation fournie avec Red Hat Enterprise Linux.

Fedora est une alternative en accès libre et gratuit qui vous permettra d'exercer vos compétences Linux. Une version CD live est disponible pour travailler sur Fedora sans avoir à l'installer sur votre ordinateur. Bien qu'elle ne corresponde pas exactement à l'environnement de Red Hat Enterprise Linux, elle est suffisamment proche pour le niveau de connaissances requis. Si vous téléchargez Fedora, notez que les versions ultérieures à Fedora 14 utilisent un nouveau Bureau par défaut qui est assez différent des versions précédentes. Si vous vous préparez pour l'examen JBCD, utilisez Fedora 14 ou le mode Fallback du Bureau.

Environnement de l'examen : outils de développement

Outre l'environnement de travail, nous vous fournirons une copie installée et configurée de Red Hat JBoss Developer Studio. L'examen ne porte pas sur JBoss Developer Studio et il ne vous sera pas demandé de connaître ni d'utiliser JBoss Developer Studio pour effectuer les tâches de l'examen. Toutefois, JBoss Developer Studio est un excellent outil de développement et de maintenance des archives et actions ESB, et quelques compétences JBoss Developer Studio seront certainement utiles au cours de l'examen. JBoss Developer Studio est également pratique pour interagir avec l'exécution du serveur d'applications.

Si vous n'avez pas accès à une copie prise en charge de JBoss Developer Studio, vous pouvez télécharger une version gratuite. Si vous n'êtes pas déjà inscrit auprès de Red Hat, vous devrez créer un compte gratuit. Si vous ne souhaitez pas vous inscrire auprès de Red Hat pour bénéficier du téléchargement gratuit, une distribution Eclipse standard avec le plug-in JBoss Tools conviendra pour vous préparer à l'examen.

Environnement de l'examen : répertoire de travail

Lorsque vous commencerez l'examen, l'espace de travail JBoss Developer Studio par défaut contiendra un ou plusieurs répertoires de projet à utiliser. Vous n'avez pas à utiliser JBoss Developer Studio pour votre développement, mais vous devez utiliser le répertoire de l'espace de travail par défaut et les répertoires de projet fournis pour toutes les tâches. L'ensemble du code et des ressources doivent être développés dans la structure des répertoires fournis et être cohérents avec cette dernière.

Environnement de l'examen : normes de codage

Cet examen est un examen pratique ; vous devrez donc écrire du code afin d'effectuer les tâches. Les normes de codage varient selon les entreprises. Ici, comme dans tout environnement réel, vous devrez suivre les normes de codage locales. Vous trouverez ci-dessous, pour vous aider à vous préparer, quelques informations sur les normes de codage de l'examen. Ces informations seront également fournies pendant l'examen.

Le jour de l'examen, pour mieux vous mettre en condition, imaginez que vous venez d'être recruté comme développeur JBoss ESB afin de mener à bien un projet précis. Le développeur qui travaillait sur le projet à l'origine ne l'a pas terminé et vous ne pouvez pas le contacter. Vous devez déterminer où il s'est arrêté dans le code et en écrire autant que possible dans le temps imparti.

Le code est plutôt bien documenté et vous trouverez de nombreuses tâches à exécuter pour vous permettre de savoir ce que vous devez faire. Notez toutefois que le Javadoc et les tâches à exécuter sont insuffisants. Vous devez lire les descriptions des tâches et comprendre ce qui doit être fait avant d'effectuer une tâche. Si vous pensez qu'il existe un conflit entre le texte de la tâche et le Javadoc/la tâche à exécuter, suivez toujours la description de la tâche.

Lorsque vous travaillerez, gardez les points suivants à l'esprit :

  • Le format du code n'est pas important. Le fait que vous utilisiez des tabulations ou des espaces et le positionnement de vos accolades n'auront aucun impact sur l'examen.
  • Contrairement à ce qui se passe dans le monde réel, les commentaires et messages d'exception ne sont pas importants. L'examen est noté par une machine, donc les commentaires et les messages sont totalement ignorés.
  • La qualité du code et l'application de meilleures pratiques sont importantes. Vous devez appliquer les meilleures pratiques à tout moment et toujours travailler en vous disant que des pratiques médiocres et inefficaces feront baisser votre note. Par exemple, l'une des meilleures pratiques Java™ consiste à ne jamais exposer publiquement les membres de champs. Vous devez donc toujours utiliser des méthodes d'obtention et de réglage JavaBeans standard pour vos propriétés d'objets.
  • Le projet a été conçu avec d'autres applications d'autres services. Sauf instruction explicite contraire provenant d'une description de tâche ou d'une tâche du code, vous ne devez pas modifier la signature d'une méthode existante. La seule exception à cette règle est que vous pouvez et devez, le cas échéant, spécifier davantage la signature (c'est-à-dire utiliser une sous-classe et/ou une classe générique spécifique). Par exemple, vous devez remplacer Collection par Liste lorsque cela est nécessaire.
  • Vous pouvez ajouter si besoin des champs, des propriétés ou des méthodes.
  • Vous pourrez commencer par un projet .esb qui ne fonctionne pas et que vous devrez corriger.
  • Vous pourrez configurer des files d'attente JMS dans des archives .esb.
  • Si une méthode doit lever une exception à cause d'un problème interne, utilisez toujours une exception RuntimeException. Ne créez pas d'exception propre à l'activité. Par exemple :
    • Vous pourriez utiliser IllegalStateException si le problème concerne une incohérence au niveau de l'état du modèle d'objet ou du magasin de persistance.
    • Vous pourriez aussi utiliser IllegalArgumentException si le problème concerne un argument non valable pour une méthode.
    • Et, bien entendu, vous pouvez toujours utiliser NullPointerException si nécessaire.

Dernier avertissement : nous ne pourrons pas noter votre travail s'il ne se compile pas ou s'il ne se déploie pas ou ne s'exécute pas correctement. En particulier, une déclaration qui ne fonctionne pas pourrait provoquer la défaillance du déploiement, ce qui signifie que rien ne pourrait être noté. Vérifiez toujours que vos archives se déploient sans problème (vérifiez les journaux de serveur). Pour éviter ce scénario catastrophe, nous fournissons souvent un test d'unité très simple pour chaque tâche. Exécutez ces tests régulièrement pour éviter toute erreur fatale.

Format de l'examen

L'examen du certificat d'expertise Red Hat® en ESB détermine si les candidats sont prêts à assumer des responsabilités concrètes de création et de maintenance d'interactions et d'applications métier basées sur la structure JBoss® Enterprise Service Bus (ESB). Les candidats qui réussissent l'examen obtiennent la certification Développeur certifié JBoss - ESB.

L'examen est totalement basé sur les performances. Les candidats prouvent leurs connaissances et leurs compétences en effectuant une série de tâches concrètes. Par exemple, nous pourrons vous demander d'établir la communication entre l'ESB et un système externe à l'aide du protocole FTP. Nous conseillons par conséquent aux candidats de porter un regard critique sur le « bourrage de crâne » en ligne et autres formations de ce type. La seule et unique source d'informations fiable concernant cet examen est le présent document.

L'examen dure 4 heures. Il est important que vous arriviez quelques minutes avant le début de l'examen pour que nous puissions procéder aux identifications et rassembler les informations utiles.

Résultats et communication des notes

Les notes officielles attribuées pour les examens proviennent exclusivement de la Centrale de certification Red Hat. Red Hat n'autorise pas les examinateurs ou les partenaires de formation à donner directement leurs résultats aux candidats. Les notes d'examen sont généralement communiquées dans les trois (3) jours ouvrables aux États-Unis qui suivent l'examen.

Les résultats d’examen sont communiqués sous forme de notes pour chaque partie. Red Hat ne communique pas les résultats sur des points particuliers et ne fournit pas non plus d'informations complémentaires sur demande.

Public ciblé et prérequis

  • Développeurs Java d'entreprise expérimentés, connaissant les principes de SOA et JBoss ESB
  • Architectes SOA d'entreprise avec une certaine expérience du développement Java et des connaissances sur JBoss ESB

Formation conseillée

JBoss SOA : mise en œuvre de services ESB (JB431)