Témoignage client

Deutsche Bank rationalise sa plateforme de développement et rend l'informatique plus accessible

Deutsche Bank

En bref

Secteur : services financiers
Région : EMEA
Siège social : Francfort, Allemagne
Taille de l'entreprise : environ 91 000 employés répartis dans 60 pays

Notre objectif, avec les solutions Fabric et Red Hat OpenShift Container Platform, était de rendre l'informatique plus accessible. Tous les développeurs de notre banque ont désormais accès à des technologies puissantes.

TOM GILBERT, DIRECTEUR GÉNÉRAL, RESPONSABLE INTERNATIONAL DES PLATEFORMES CLOUD, D'APPLICATIONS ET D'INTÉGRATION, DEUTSCHE BANK

Présentation

En tant que banque de premier plan au service de clients privés, d'entreprises et de sociétés fiduciaires, Deutsche Bank s'est engagée sur la voie de la transformation numérique. Cette banque souhaitait améliorer l'expérience de ses clients et des utilisateurs de sa technologie back-end, notamment ses employés, ses fournisseurs externes et les développeurs qui utilisent sa plateforme pour créer et exécuter des applications. Deutsche Bank a utilisé des produits Red Hat® afin de mettre au point une solution Open Source de type PaaS pour simplifier la collaboration DevOps, optimiser ses capacités et accroître l'efficacité de ses équipes. Tout ceci lui a permis de réduire la durée du cycle de développement des applications, de 6 à 9 mois auparavant à seulement 2 à 3 semaines.

Lauréat des Red Hat Innovation Awards 2019

Le chemin de la réussite

Défi : rationaliser la plateforme pour un développement plus efficace

Deutsche Bank souhaitait écourter ses cycles de développement afin de réduire les délais de mise sur le marché de ses produits. Malheureusement, son infrastructure imposait des restrictions telles qu'elle rendait toute intégration difficile et ralentissait le développement des applications. La gestion de milliers de serveurs et de bases de données entravait la croissance et l'adoption des technologies émergentes. « Nous utilisions de nombreux systèmes d'exploitation dans différents datacenters », explique Emma Perkins, responsable de la gamme de solutions PaaS chez Deutsche Bank. La banque souhaitait également remplacer ses processus en cascade traditionnels par une approche DevOps. Pour répondre à ces besoins, Deutsche Bank a voulu mettre au point une solution PaaS qui lui permettrait de simplifier les processus de développement et de gestion, de réduire les risques et d'évoluer facilement afin de soutenir des pratiques plus agiles dans l'ensemble de ses activités bancaires.

Étude de cas

Deutsche Bank rend le développement plus accessible grâce à sa plateforme internationale basée sur des solutions Red Hat

Solution : créer une nouvelle plateforme à l'aide de technologies Open Source

Deutsche Bank a fait appel à Red Hat pour créer la solution Fabric, une plateforme de développement d'applications conteneurisée et basée sur des microservices. Cette plateforme héberge des systèmes et des outils et offre des ressources de calcul à la demande pour chacune des équipes de développement d'applications qui travaille à la banque. « Red Hat proposait l'association idéale entre technologies Open Source et service d'assistance, correctifs et gestion, c'est-à-dire tout ce dont une entreprise soumise à de nombreuses réglementations a besoin », explique Tom Gilbert, directeur général et responsable international des plateformes cloud, d'applications et d'intégration chez Deutsche Bank. « La transition entre machines virtuelles et conteneurs, et entre applications traditionnelles et microservices, constitue un grand pas en avant. Nous recherchions un partenaire capable de nous aider à renforcer nos capacités de déploiement et de former notre base mondiale de développeurs afin que nous puissions tirer le meilleur parti de notre investissement. »

Résultats : des gains d'efficacité, de temps et d'argent

La solution Fabric fournit un accès plus rapide aux ressources, ce qui aide les développeurs à travailler plus efficacement et réduit les délais de mise sur le marché. Au lieu de 6 à 9 mois, il ne faut désormais plus que 2 à 3 semaines aux applications pour passer de la preuve de concept à la production. « Notre objectif, avec les solutions Fabric et Red Hat OpenShift Container Platform, était de rendre l'informatique plus accessible », indique Tom Gilbert. « Tous les développeurs de notre banque ont désormais accès à des technologies puissantes. » En outre, Deutsche Bank a simplifié la collaboration DevOps grâce à une intégration flexible et une approche agile. La banque a également rationalisé l'accès aux ressources, ce qui lui a permis d'optimiser son utilisation du cloud et des datacenters, et donc d'économiser du temps, de l'argent et des ressources. « Nous exploitons une plateforme internationale qui prend en charge des milliers d'applications avec un seul modèle d'exploitation, et un grand nombre de charges de travail sur une partie limitée de l'infrastructure », explique Tom Gilbert. « Cette approche est efficace tant du point de vue de l'utilisation que du coût. »

Nous n'avons jamais proposé de services avec un si grand nombre de fournisseurs d'infrastructure et c'est la première fois que nous donnons les moyens à nos développeurs de mettre au point notre propre plateforme. Tout cela a été possible grâce à la solution Red Hat OpenShift Container Platform. Elle nous permet de nous distinguer de nos concurrents, car nous sommes aujourd'hui en mesure d'apporter des changements avec rapidité et efficacité.

EMMA PERKINS, RESPONSABLE DE LA GAMME DE SOLUTIONS PaaS, DEUTSCHE BANK