Success story

Novamedia réduit le temps de déploiement de ses sites Web de plusieurs jours à quelques minutes

Novamedia gère des loteries de collecte de fonds en faveur de plusieurs centaines d'associations caritatives. L'entreprise a récemment été confrontée à deux problèmes majeurs : de longs délais de déploiement retardant le lancement de nouveaux sites de loterie, et un manque d'informations à jour, source de frustration pour les joueurs. Pour résoudre ces difficultés, Novamedia a décidé d'ouvrir sa plateforme technologique via une interface de programmation d'application (API) basée sur Red Hat® JBoss® Fuse. Le service informatique d'une loterie peut désormais utiliser l'API pour charger des informations sur son propre site et permettre ainsi aux joueurs de suivre l'avancement de la loterie de façon précise, en temps et en heure. Le lancement des nouveaux sites s'effectue aujourd'hui en quelques minutes, et non plusieurs jours, ce qui améliore le délai de rentabilité.

Client depuis

2002

Amsterdam, Pays-Bas

Secteur caritatif

Objectif

Accélérer le déploiement et améliorer la précision des informations des sites Web de loterie.

Matériel

  • Stockage unifié EMC VNX
  • Serveur rack Dell PowerEdge R710
  • Routeurs Brocade MLX

Nous avons étudié les solutions d'autres fournisseurs, mais notre expérience de Red Hat et la qualité de ses consultants et architectes sont vraiment exceptionnelles. Notre relation a évolué en un véritable partenariat qui nous a permis d'identifier une solution unique.

Dharminder Dibisarun, conseiller informatique, Novamedia

Nécessité d'accélérer le déploiement des sites

Les loteries constituent un moyen efficace de collecter des fonds, mais la plupart des associations caritatives ne disposent pas de l'expertise en interne pour les gérer. C'est précisément à ce niveau qu'intervient Novamedia. Cette agence marketing intervenant auprès des associations caritatives gère 5 loteries caritatives : 3 aux Pays-Bas, 1 au Royaume-Uni et 1 en Suède. Au cours des 25 dernières années, ces loteries ont généré plus de 6,1 milliards d'euros qui ont servi à financer des centaines d'associations caritatives du monde entier.

Mais le succès a son propre lot de difficultés. Pour satisfaire la demande croissante de collectes de fonds, Novamedia était contrainte de déployer plus de 120 sites Web chaque année, dont la plupart n'étaient appelés à fonctionner que quelques semaines. Les délais de mise en ligne des sites, de plus en plus longs, retardaient la génération de revenus.

Données obsolètes

La quantité d'informations à mettre à jour sur les sites, devenue impossible à gérer, a fini par dégrader l'expérience de l'utilisateur en accentuant sa frustration face à l'abondance d'informations obsolètes. Par exemple, les loteries utilisent les codes postaux des participants pour distribuer les prix de façon équitable et prévenir la fraude, et seul un nombre déterminé de participants peut être attaché à un code postal. Si le site contient des informations inexactes concernant les abonnements attachés à un code postal, les joueurs peuvent essayer d'acheter des billets pour des codes postaux ayant déjà réuni le nombre maximum d'abonnés : une situation frustrante qui conduit souvent les joueurs à appeler la ligne d'assistance de la loterie.

L'équipe informatique de Novamedia a compris que le seul moyen de résoudre ces problèmes consistait à collaborer étroitement avec les services informatiques des organisations de loterie. Mais l'architecture de plateforme existante de Novamedia ne permettait pas d'octroyer facilement des accès aux personnes se trouvant à l'extérieur des pare-feu de l'agence.

Intégration et assistance

Novamedia avait besoin d'une API capable d'intégrer de vastes ensembles de données et de prendre en charge un large éventail de périphériques, y compris des plateformes mobiles. Après une analyse approfondie des différentes options disponibles et convaincue par son expérience positive avec Red Hat, Novamedia a décidé d'utiliser la plateforme Red Hat JBoss Fuse pour son API publique.

Trivento, partenaire de Red Hat, a assuré l'installation et la configuration du logiciel JBoss Fuse. La mise en œuvre comprend 2 API de programmation Java : JAX-WS pour les services Web XML et JAX-RS pour les services Web REST (Representational State Transfer).

Red Hat, B-Able (le partenaire de Novamedia en charge de la sécurité des informations) et les équipes informatiques des loteries ont travaillé de concert pour élaborer un plan de déploiement. Après un déploiement initial au Royaume-Uni, le projet s'étendra aux 4 autres loteries ainsi qu'à des tiers triés sur le volet.

Améliorations significatives en termes de rapidité et de précision

Aujourd'hui, le site de loterie britannique ne contient plus aucune information obsolète, puisque les données sont régulièrement chargées depuis les serveurs, « en temps réel », explique Dharminder Debisarun, conseiller informatique chez Novamedia. Qui plus est, les participants sont désormais immédiatement alertés lorsque leur code postal n'est plus disponible. S'ils peuvent être déçus d'être passés à côté d'une chance de gagner, ils sont toutefois moins susceptibles de passer des appels pour exprimer leur mécontentement.

À présent que l'équipe informatique de la loterie britannique est en mesure de collaborer avec Novamedia en toute simplicité, il ne lui faut plus que quelques minutes pour déployer de nouveaux sites Web, là où elle y consacrait auparavant plusieurs jours. Un gain significatif dans la mesure où la plupart des sites de loterie restent en ligne pendant seulement quelques semaines. La nouvelle plateforme basée sur Red Hat JBoss a également dopé les performances globales du système. « Nous pouvons désormais gérer une charge de travail plus élevée, commente M. Debisarun. Auparavant, nous traitions 20 000 transactions par heure. Aujourd'hui, nous sommes en mesure de multiplier ce volume par deux. »

De nouveaux défenseurs de l'Open Source

La solution Red Hat n'a pas simplement résolu le problème immédiat de Novamedia : elle a converti ses responsables informatiques en véritables défenseurs de l'Open Source. Le calcul est simple : un logiciel Open Source garantit des économies considérables, tout en améliorant la flexibilité et les performances.

Convaincue par les vertus de l'Open Source, Novamedia a décidé de renoncer à Oracle en migrant prochainement son système PostgreSQL vers Red Hat Enterprise Linux. Une fois la solution britannique testée, le déploiement se poursuivra avec les loteries des Pays-Bas et de Suède pour un environnement entièrement Open Source.

En définitive, il est ici davantage question de personnes que de technologies. « Nous pouvons utiliser d'autres canaux pour toucher d'autres personnes, stimuler la vente de billets de loterie et augmenter nos contributions caritatives, souligne M. Debisarun. Car au final, c'est précisément ce vers quoi nous tendons. »