Cloud computing

Qu'est-ce qu'un cloud hybride ?

Un cloud hybride est la combinaison d'un ou plusieurs environnements de cloud public et privé. Il s'agit d'un pool de ressources virtuelles développées en partie à partir de matériel possédé et géré par une entreprise tierce et en partie à partir de matériel appartenant à l'entreprise qui utilise le cloud. Ces ressources sont orchestrées par des logiciels de gestion et d'automatisation et sont accessibles à la demande via des portails en libre-service. Elles sont dimensionnées automatiquement et allouées de façon dynamique. Cette architecture séparée, et pourtant bien connectée, vous permet d'exécuter certaines charges de travail dans le cloud privé, d'autres dans le cloud public, d'extraire des ressources de l'un ou l'autre et d'utiliser ces environnements cloud de façon interchangeable.


Fonctionnement d'un cloud hybride

Les clouds publics et privés utilisés dans un environnement de cloud hybride fonctionnent de la même manière que les clouds publics ou privés autonomes : la plateforme de virtualisation permet d'extraire les ressources et de les regrouper dans des clouds, tandis que le logiciel d'automatisation alloue ces ressources et que les outils de gestion approvisionnent de nouveaux environnements. C'est lorsqu'ils sont connectés par des interfaces de programmation d'applications (API), des réseaux privés virtuels (VPN) ou des réseaux étendus (WAN) que les environnements de cloud public et privé forment un cloud hybride.

Cette interconnectivité est l'essence même des clouds hybrides. Sans elle, ces environnements sont juste des clouds publics ou privés distincts. D'ailleurs, la qualité des connexions entre ces clouds influe directement sur le bon fonctionnement d'un cloud hybride. Et la technologie la plus importante qui permet d'optimiser les connexions entre les clouds est le système d'exploitation. Malheureusement, c'est aussi souvent la technologie la plus négligée.

Plus le système d'exploitation est stable, fiable et flexible, plus il sera facile de connecter les clouds publics et privés entre eux. Si vous utilisez le même système d'exploitation pour concevoir votre cloud privé, utiliser votre cloud public et lier les deux pour former un cloud hybride, vos environnements seront si bien connectés qu'ils n'auront plus aucune importance. Les utilisateurs ne sauront pas dans quel environnement sont exécutées leurs charges de travail et ne voudront même pas le savoir. Cependant, pour concevoir un cloud hybride de ce type, vous devez commencer par choisir un système d'exploitation adapté.


Sécurité des clouds hybrides

Quel que soit leur environnement, les entreprises accordent beaucoup d'importance à la sécurité. Bien qu'il existe quelques problèmes de sécurité spécifiques du cloud hybride (comme la migration des données, l'accroissement de la complexité et l'élargissement de la surface attaquable), la présence de plusieurs environnements constitue une barrière solide contre les risques de sécurité. Les clouds hybrides donnent aux entreprises la possibilité de répartir leurs charges de travail et leurs données en fonction des exigences en matière de conformité, d'audit, de politique ou de sécurité. Un cloud hybride correctement conçu, intégré et géré est aussi sûr qu'un environnement sur site traditionnel. Il existe même plusieurs arguments en faveur de son adoption par les entités gouvernementales.


Développement d'applications natives pour le cloud

Le cloud hybride, les pratiques DevOps et les applications natives pour le cloud aident à combler l'écart entre les architectures monolithiques existantes et les approches modernes en matière de développement d'applications. Le cloud hybride relie les clouds publics et privés (qui sont, en général, utilisés de façon indépendante par les équipes de développement et d'exploitation), afin que les applications puissent être déplacées entre les environnements, en fonction des besoins des équipes. Il fournit une base de calcul stable pour créer, déployer et gérer ces applications.

Lorsque les environnements cloud, les conteneurs et les plateformes virtuelles s'exécutent côte à côte dans un environnement de cloud hybride, les équipes de développement et d'exploitation peuvent lancer et faire évoluer leurs applications selon les besoins. C'est grâce à ce lien étroit que les équipes de développement et d'exploitation peuvent travailler ensemble en suivant le modèle DevOps : c'est-à-dire collaborer dans des environnements intégrés à l'aide d'applications basées sur des microservices et prises en charge par les conteneurs.


Pourquoi faire confiance à Red Hat

Il est difficile de mesurer les atouts de chacune de ces technologies lorsqu'un code propriétaire les empêche d'interagir entre elles. Pour qu'une entreprise puisse se rendre compte de la valeur d'un environnement hybride, chaque environnement doit pouvoir fonctionner au sein de toute l'entreprise et du service informatique et non pas uniquement sur une pile logicielle homogène. Les entreprises ont l'habitude d'exécuter des ensembles de technologies hétérogènes. C'est ce que l'on constate aujourd'hui avec le cloud hybride. Malheureusement, les silos de clouds basés sur des technologies propriétaires ne représentent pas une solution viable et c'est pour cela que nous misons sur les clouds hybrides et ouverts.

Les clouds hybrides offrent plusieurs avantages aux environnements hybrides, notamment l'interopérabilité, la portabilité des charges de travail et la flexibilité de l'Open Source. De plus, cette technologie est soutenue par des centaines de communautés de développeurs qui créent des plateformes permettant de relier les datacenters aux clouds, d'intégrer les conteneurs à l'infrastructure et de tester la sécurité. Les solutions Open Source offrent une interopérabilité sur le long terme et rationalisent le processus de déploiement lors de la migration à partir d'un fournisseur de cloud vers un autre ou à partir d'un environnement sur site vers un environnement cloud.

Notre gamme de produits cloud vous permet de relier vos environnements et ainsi d'optimiser les applications traditionnelles, de prendre en charge les applications natives pour le cloud et de créer une expérience unifiée pour les deux.

Lettre d'information contenant des conseils pour les responsables informatiques

Dans la lettre d'information Red Hat Shares, vous pourrez en apprendre davantage sur les technologies, notamment au sujet des clouds hybrides.

Disponible uniquement en anglais

Ce dont vous avez besoin pour créer un cloud hybride

Infrastructure

Red Hat Enterprise Linux

Base stable et éprouvée suffisamment polyvalente pour prendre en charge le déploiement de nouvelles applications, la virtualisation des environnements et la création d'un cloud hybride sécurisé.

Gestion

Plateforme d'exploitation et de gestion qui permet d'unifier des environnements de cloud hybride.

Infrastructure

Combinaison de plusieurs technologies Red Hat étroitement intégrées qui vous permet de créer et de gérer un cloud privé ouvert.

Plateforme

Tous les outils de gestion et d'infrastructure de cloud privé dont vous avez besoin, plus une plateforme d'applications conteneurisées qui vous aide à déplacer vos charges de travail au sein de vos environnements hybrides.

Programme

Red Hat Certified Cloud and Service Provider Program

Liste des distributeurs, des fournisseurs de services gérés et des partenaires qui peuvent vous aider à créer un cloud public.

Programme

Optez pour une souscription qui transfère toutes vos technologies Red Hat vers un cloud public.

Vous ne savez pas encore tout sur le cloud hybride