Connexion / Inscription Account

THÈME

Comprendre le modèle d'Open Banking

En intégrant des produits et services bancaires d'autres prestataires de services numériques, les banques peuvent étendre leur clientèle. Avec le modèle d'Open Banking, les clients ont la liberté et la flexibilité de gérer leurs finances de façon plus globale, sans pour autant négliger la sécurité.

Jump to section

En quoi consiste l'Open Banking ?

L'expression « Open Banking » décrit un modèle économique qui repose sur l'utilisation d'API pour le partage de données financières entre différentes parties. Ces données incluent notamment celles qui sont partagées entre les prestataires de services financiers (banques, compagnies d'assurance, revendeurs, etc.), entre les prestataires et leurs clients ou entre les individus. Il ne s'agit pas d'une technologie ou d'une solution spécifique, mais d'une nouvelle façon d'offrir un plus grand choix de produits et de services aux clients. Cette nouvelle approche est en train de transformer le modèle économique des banques, qui dépendaient jusqu'à présent de processus non numériques utilisés pour certains depuis plusieurs centaines d'années.

Il est important de souligner que l'aspect « ouvert » de l'Open Banking ne signifie pas que ce modèle ne prévoit pas de structures ou de systèmes de protection. Cet adjectif renvoie davantage à l'échange ouvert d'informations bancaires numériques effectué avec l'accord du client.

Avantages de l'Open Banking

Aujourd'hui, les clients souhaitent que leurs prestataires de services financiers leur offrent de meilleures solutions. Dans le contexte numérique actuel, le modèle bancaire traditionnel ne suffit plus pour satisfaire leurs besoins. L'Open Banking permet de rationaliser les transactions numériques et de renforcer la sécurité des données financières en ligne. Elle a aussi le potentiel de changer la façon dont les individus interagissent avec les institutions financières. 

Parce qu'elle permet d'ouvrir de nouvelles sources de revenus, l'Open Banking offre également davantage d'opportunités aux banques et aux institutions financières. Les nouveaux produits et services peuvent être personnalisés, ce qui améliore les relations entre la banque et le client.

L'Open Banking (également appelée banque connectée) est déjà en place dans de nombreux pays où les banques collaborent avec d'autres entreprises pour créer de nouveaux produits et services tels que le paiement d'achats par voie numérique ou à l'aide d'un porte-monnaie électronique. Dans l'économie numérique actuelle, les consommateurs attendent de meilleurs produits et services de la part des institutions financières. De nombreuses banques ont choisi d'adopter ce nouveau modèle pour rester compétitives. Dans l'Union européenne, la 2e Directive sur les services de paiement (DSP2) impose aux banques de donner aux clients la possibilité de partager leurs propres données financières avec des fournisseurs tiers. Plusieurs pays suivent ce mouvement. Aux États-Unis, l'Electronic Payments Association (NACHA) dispose d'un système d'Open Banking, bien que les réglementations ne soient pas encore définies. Que les banques adoptent ce modèle de gré ou de force, le résultat visé est identique : créer de nouvelles méthodes pour fournir des services financiers aux clients.

Découvrez comment le partenariat entre Red Hat et NVIDIA a permis à la Banque royale du Canada d'exploiter l'intelligence artificielle afin d'améliorer l'expérience client. 

Fonctionnement de l'Open Banking

Tout d'abord, l'Open Banking fonctionne grâce aux API. La fonction clé d'une API est de permettre à des programmes logiciels d'échanger des données avec d'autres programmes. Dans notre cas, une banque peut ainsi échanger des données directement avec une autre banque, même lorsqu'elles utilisent des logiciels différents.

Certaines applications actuelles de gestion de budget personnel utilisent le « screen scraping » (ou capture de données d'écran), une technique qui consiste principalement à lire et copier des données textuelles directement à partir d'un site web. Ces applications utilisent ces données pour effectuer des tâches (réaliser des paiements, gérer des comptes bancaires, etc.) pour le compte du client. Bien que cette pratique fonctionne, elle est toutefois inefficace et pose plusieurs problèmes, car le client doit notamment fournir les mots de passe de tous ses comptes à l'application de gestion. Cette approche ouvre également l'accès à toutes les données du client (historique des achats, soldes, salaires, etc.) pour l'entreprise qui fournit l'application, même si ces informations ne sont pas nécessaires pour la réalisation d'une tâche donnée. Les nombreux cas de violation des données signalés régulièrement entraînent une prise de conscience concernant la protection des données et forcent le secteur des services financiers à repenser sa manière d'interagir avec les clients.

L'utilisation d'API vise à résoudre ce problème grâce à l'établissement d'une connexion directe entre les fournisseurs. Les clients ne sont alors pas obligés de partager leurs mots de passe. Cette méthode renforce également la sécurité en permettant aux clients de choisir exactement quelles informations sont partagées et avec qui.

L'avenir de l'Open Banking

Le système bancaire traditionnel n'est pas près de disparaître. Toutefois, l'Open Banking se développe à une telle vitesse que l'utilisation du modèle traditionnel va se raréfier au cours des prochaines années. Les banques existantes ne peuvent pas se contenter de migrer leurs produits et services dans l'espace numérique. Elles doivent repenser leur modèle économique si elles souhaitent concurrencer les entreprises numériques qui sont déjà implantées dans le secteur de l'Open Banking.

Les clients souhaitent pouvoir choisir où et comment gérer leurs affaires plus librement. Il est dans l'intérêt des entreprises du secteur financier d'intégrer le système bancaire ouvert à leur modèle économique. Et pour réussir, les banques devront s'appuyer sur un environnement ouvert plus collaboratif qui stimule l'innovation.

Pourquoi choisir Red Hat pour l'Open Banking ?

Parce que nous sommes convaincus qu'un système bancaire ne peut pas être véritablement ouvert sans l'Open Source, notre solution d'Open Banking peut aider les entreprises de services financiers à créer une base pour mettre en œuvre le modèle d'Open Banking tout en garantissant le maintien des systèmes existants, et à établir un cadre pour faciliter les évolutions futures.

La transformation des technologies, processus et cultures est au cœur de l'Open Banking, qui repose sur l'innovation et la collaboration. Ensemble, nous pouvons créer les bases de votre stratégie d'Open Banking.

En savoir plus sur le modèle d'Open Banking

Icon-Red_Hat-Documents-Paper_Lined-A-Black-RGBFiche technique

Les quatre piliers d'une infrastructure d'Open Banking

Icon-Red_Hat-Documents-Paper_Lined-A-Black-RGBPrésentation de technologie

Créez une plateforme interopérable pour l'Open Banking avec Red Hat

Icon-Red_Hat-Objects-Gear_Group-A-Black-RGBSandbox

Sandbox Red Hat pour l'Open Banking

Prêt à faire vos premiers pas avec le modèle d'Open Banking ?