Préférences générales Red Hat

Explorer

Découvrez l'actualité des clients Red Hat dans le monde entier :

Actualités

Informations sur l'entreprise

Fournit des renseignements détaillés sur Red Hat, ainsi que des images et des vidéos que vous pouvez intégrer à vos contenus.

Découvrir

Demandes de renseignements pour les médias et les analystes

The News

Filtres

Fermer

Dans la presse

First, Microsoft Loves Linux – Now, Microsoft Loves Red Hat (Microsoft a commencé par aimer Linux. Désormais, Microsoft aime aussi Red Hat)
Forbes, 5 novembre 2015
« Microsoft et Red Hat vont s'associer pour déployer des solutions Red Hat® sur Microsoft Azure. En clair, cela signifie que Red Hat Enterprise Linux® est désormais pour Microsoft la "solution privilégiée" pour les charges de travail Linux d'entreprise sur Microsoft Azure… [L]es deux sociétés ont déclaré qu'elles travaillent de concert pour répondre aux besoins les plus courants en matière de développement d'applications via des logiciels Red Hat, que ce soit dans des clouds privés ou publics. »
How I discovered Linux's true power (Comment j'ai découvert la véritable puissance de Linux)
Opensource.com , 29 septembre 2015
« Mon expérience de Linux a commencé, comme pour beaucoup d'autres, sur un vieil ordinateur avec une forte envie de bidouillage. C'était vers la fin des années 1990. J'ai lu un article sur un système d'exploitation qui ressemblait à UNIX et qui s'appelait "Linux". On pouvait le télécharger et l'installer gratuitement... Ce truc appelé "Linux" promettait quelque chose de différent, une espèce d'ouverture et de souplesse qui semblait être la solution idéale pour mon ordinateur portable, pas très en forme à l'époque. J'ai donc sauté le pas en installant Slackware et j'ai commencé à utiliser Linux... Dans le monde actuel des technologies, Linux est la plateforme autour de laquelle les novateurs construisent la nouvelle génération d'ordinateurs… C'est la plateforme par défaut pour les écosystèmes technologiques émergents, pour tout ce qui a trait aux gros volumes de données, à la mobilité et aux analyses. C'est bien simple : sans Linux, toutes ces activités n'existeraient pas. » – Jim Whitehurst, PDG de Red Hat
Red Hat To Be First $2 Billion Open Source Company (Red Hat est sur le point de devenir le premier fournisseur Open Source à passer la barre des 2 milliards de dollars de chiffre d'affaires)
InformationWeek, 24 septembre 2015
« Red Hat a enregistré de solides résultats financiers au deuxième trimestre de l'exercice fiscal 2016, le chiffre d'affaires trimestriel lié aux abonnements ayant augmenté de 13 %, soit 504 millions de dollars. Jim Whitehurst, PDG de l'entreprise, et son nouveau directeur financier, Frank Calderoni, ont évoqué un avenir prometteur dans le domaine du cloud… Selon Jim Whitehurst, le chiffre d'affaires lié au cloud, qui ne représente qu'un faible pourcentage du total, montre que Red Hat est en bonne voie pour exploiter le potentiel financier du cloud computing. Une partie de ce chiffre d'affaires proviendra de la vente directe d'abonnements logiciels cloud, tandis qu'une autre partie proviendra de l'utilisation élargie par les services informatiques de Red Hat Enterprise Linux pour l'exécution des charges de travail de production dans le cloud. »
Using open source in the enterprise - 13 CIOs embracing free and open source software (L'Open Source dans l'entreprise : 13 directeurs informatiques qui adoptent des logiciels en accès libre et Open Source)
CIO UK, 11 novembre 2015
« Les cas d'utilisation de l'Open Source dans l'entreprise semblent être à la hausse, du moins c'est ce que tend à indiquer le nombre croissant de responsables informatiques et de directeurs techniques qui, en réponse aux questions de CIO UK, déclarent envisager et adopter des alternatives en accès libre et Open Source aux logiciels propriétaires. Ils cherchent à gagner en liberté, en flexibilité et en agilité, à réduire leurs coûts, à améliorer la qualité du code et à éviter toute dépendance vis-à-vis d'un même fournisseur. Certains rapports suggèrent d'autre part que des entreprises britanniques auraient enfin vaincu leur « peur irraisonnée » de l'Open Source, et que les craintes liées à la sécurité sont également sur le déclin. »
Red Hat acquires Ansible to beef up its development tool set (Red Hat rachète Ansible pour renforcer sa gamme d'outils de développement)
Fortune, 16 octobre 2015
« Red Hat rachète Ansible, une start-up qui a créé un ensemble d'outils logiciels très pratiques que les développeurs et les services informatiques utilisent pour créer et déployer des applications de manière efficace... Ansible a pour mission de proposer une assistance commerciale et un accompagnement aux clients professionnels qui souhaitent utiliser Ansibleworks, un outil Open Source concurrent d'Opscode Chef, de Puppet de Puppet Labs et de SaltStack... Les outils DevOps comme Chef, Puppet et Ansible visent à rationaliser le développement et le déploiement d'applications en veillant à ce que les programmeurs et les développeurs (qui écrivent le code logiciel) d'un côté, et les équipes chargées des opérations ou de l'informatique (et donc du déploiement de ce code) de l'autre, travaillent de concert au lieu de se gêner mutuellement, comme c'était le cas par le passé. »
Red Hat Enlists Black Duck to Assess Container Security (Red Hat fait appel à Black Duck pour évaluer la sécurité des conteneurs)
The New Stack , 23 octobre 2015
« Red Hat vient d'annoncer la formation d'un partenariat avec la société de sécurité Black Duck. Il pourrait s'agir là de la réponse la plus ambitieuse à ce jour au problème posé par la sécurité des conteneurs. L'objectif est d'obtenir une vue du contenu de chaque conteneur qui soit si détaillée et si parlante qu'à l'avenir, un système fondé sur des politiques pourrait autoriser ou interdire le déploiement de tel ou tel conteneur, notamment en production, en fonction des informations que le code source des fichiers exécutables révélerait sur le potentiel du conteneur… Les outils [de Black Duck] pourraient apporter un éclairage sur la provenance du code source et sur les implications en matière de sécurité et de licences en cas d'exécution de ces logiciels. »

Réseaux sociaux

Participez à la conversation

Rocket Fuel