Account Connexion
Jump to section

Comprendre Linux

Copier l'URL

Aujourd'hui, les systèmes informatiques et les charges de travail ne cessent de se complexifier. Pour suivre le rythme, vous devez disposer d'une architecture et d'un système d'exploitation fiables, évolutifs et performants. Linux est une base stable pour tous les types de charges de travail et de déploiements (classiques ou novateurs), des systèmes bare metal aux conteneurs, en passant par les environnements virtuels et le cloud.

Linux® est un système d'exploitation Open Source. Créé en 1991 par Linus Torvalds, il s'agissait d'abord d'un passe-temps. C'est au cours de ses études universitaires que Linus Torvalds s'est mis en tête de créer une version Open Source et gratuite du système d'exploitation MINIX, qui s'appuyait lui-même sur les principes et la conception d'Unix. Ce passe-temps est depuis devenu le premier système d'exploitation en nombre d'utilisateurs et en nombre d'installations sur serveurs Internet publics. Il est aussi le seul à être utilisé sur les 500 superordinateurs les plus rapides.

Ce qui fait la différence de Linux, c'est sa nature Open Source. Linux est distribué sous licence publique générale GNU. Cela signifie que n'importe qui peut l'exécuter, l'étudier, le partager et même le modifier. Le code modifié peut aussi être redistribué et même vendu, à condition qu'il reste soumis à cette même licence. En cela, Linux diffère grandement des systèmes d'exploitation classiques, comme Unix et Windows, qui sont propriétaires, verrouillés et non modifiables.

Remarque : quand on évoque Linux, ce qui est inclus n'est jamais clair. Dans notre définition, nous faisons référence au noyau Linux ainsi qu'aux outils, applications et services qui l'accompagnent. Tous ces éléments rassemblés forment le système d'exploitation que la plupart des gens appellent Linux. La Free Software Foundation nomme cette combinaison d'éléments « GNU/Linux », car certains outils, applications et services font partie du système GNU. Ils sont fournis avec le noyau Linux, donc le Linux que nous connaissons ne se limite pas au noyau Linux lui-même.

Linux peut servir de base pour presque toutes les initiatives en matière d'informatique, y compris les conteneurs, les applications cloud-native et la sécurité. Il est au cœur de grands projets et de grandes entreprises, tels que l'encyclopédie en ligne Wikipédia, la Bourse de New York ou encore les appareils mobiles qui exécutent Android (une distribution spécifique du noyau Linux accompagnée de logiciels gratuits). Au fil des ans, Linux s'est développé pour devenir le système d'exploitation standard pour l'exécution des charges de travail hautement disponibles, critiques et fiables dans les datacenters et les déploiements cloud. Il compte plusieurs cas d'utilisation, distributions, systèmes cibles, appareils cibles et fonctionnalités, et s'adapte ainsi en fonction de vos besoins et charges de travail.

Microsoft a par exemple adopté Linux et l'Open Source, de façons différentes, pour proposer un SQL Server sous Linux et une version Open Source de .NET Framework (.NET Core/Mono) afin de permettre à toutes les plateformes de l'exécuter et donc aux développeurs Linux de créer des applications à l'aide de ce framework. D'ici 2027, tous les clients SAP auront migré vers SAP HANA, un système de gestion des bases de données relationnelles en mémoire, qui s'exécute exclusivement sous Linux. En 2017, 50 % des clients SAP utilisaient Windows.

En ce qui concerne le cloud, même sur Microsoft Azure, plus de 60 % des images stockées sur Azure Marketplace et près d'un tiers des machines virtuelles sont basées sur Linux. Quant aux plateformes Amazon Web Services et Google Cloud Platform, elles offrent plusieurs distributions Linux dans leurs images publiques.

Les systèmes qui s'appuient sur sa stabilité et son évolutivité sont toujours plus nombreux et font aujourd'hui de Linux le système d'exploitation de l'avenir.

Non, c'est très simple. La majorité des distributions Linux disposent d'une interface graphique de type pointer-cliquer. Ce type d'interface a d'ailleurs révolutionné l'informatique à l'ère des « Guerres d'OS » à la fin des années 1970, car il rendait les logiciels plus accessibles, plus visuels, plus concrets.

Toutefois, il arrive que vous ayez besoin de demander à votre ordinateur d'effectuer une tâche autre que celles proposées par défaut sur son interface. Dans ce cas, vous pouvez ouvrir une ligne de commande, vous savez, cette fenêtre pleine de lignes de code que les petits génies de l'informatique utilisent toujours dans les séries TV. Et bien même si Hollywood s'évertue à la faire passer pour un outil d'une complexité effrayante, la ligne de commande (la base des systèmes d'exploitation Open Source) n'est pas aussi difficile à maîtriser.

En réalité, la ligne de commande est l'outil le plus facile pour communiquer avec votre ordinateur. Cependant, certaines distributions Linux, notamment la dernière version de Red Hat Enterprise Linux, simplifient encore l'utilisation des systèmes d'exploitation Open Source.

Red Hat s'est fait connaître avec sa distribution personnalisée de Linux, alors appelée « Red Hat® Linux ». À mesure que Red Hat Linux se développait et gagnait en fiabilité, Red Hat et Linux sont devenus synonymes dans l'esprit de nombreux utilisateurs. Depuis le début, Red Hat s'appuie sur ce succès pour développer des solutions et technologies qui couvrent aujourd'hui presque tous les aspects de la pile informatique.

Red Hat entretient, sécurise et soutient toujours une distribution Linux, rebaptisée Red Hat Enterprise Linux en 2003 suite à sa fusion avec le projet Linux Fedora. Aujourd'hui, de nombreux logiciels et technologies s'appuient sur Red Hat Enterprise Linux, et ce, dans de nombreux domaines : automatisation, cloud computing, conteneurs, middleware, stockage, développement d'applications, microservices, virtualisation, gestion et bien d'autres encore.

Linux est au cœur de nombreuses offres Red Hat. Bien plus qu'un système d'exploitation pour serveurs, Linux est devenu la base de toute pile informatique moderne.

La sécurité ne se résume pas à une solution que l'on installe et que l'on peut ensuite oublier. Elle doit au contraire faire partie intégrante de l'entreprise et de toute stratégie de déploiement.

Multipliez les possibilités : Red Hat parle de la sécurité des solutions Open Source

Plusieurs couches pour une sécurité maximale

La sécurité n'est pas une simple fonctionnalité. Vous devez l'envisager comme une stratégie globale. En matière de sécurité informatique, le système d'exploitation joue un rôle aussi bien au niveau du matériel physique qu'au niveau des utilisateurs qui accèdent à ce matériel et des applications qui y sont déployées. Une conception élargie de la sécurité prend également en compte la gestion des risques, la conformité et la gouvernance. Sécuriser un aspect de votre environnement ne suffit pas à le sécuriser dans son ensemble. Vous devez vous occuper de chacun de ses composants.

Comme Linux est un système modulaire, sa sécurité est plus facile à gérer. Chaque élément qui compose le système d'exploitation Linux peut être vérifié, surveillé et sécurisé. De plus, Linux intègre des outils et des modules, tels que SELinux, qui simplifient le verrouillage de systèmes, la surveillance, le signalement et la résolution des problèmes de sécurité. Sous Linux, il est d'usage de séparer l'espace utilisateur de l'espace noyau. Ainsi, les processus qui s'exécutent dans le système ne sont pas forcément accessibles par les utilisateurs (selon leur rôle et leurs privilèges) et, de la même manière, les processus utilisateur ne sont pas accessibles par le système dans son ensemble. Il s'agit du concept clé qui permet à certaines technologies d'exister, par exemple les conteneurs et la virtualisation qui nécessitent des charges de travail et des permissions distinctes, séparées et sécurisées.

Malheureusement, le système d'exploitation parfaitement sécurisé n'existe pas. Il existe en revanche des principes que vous pouvez suivre pour renforcer la sécurité, et Linux vous offre aussi certains avantages en la matière.

Multipliez les possibilités : Red Hat parle des systèmes informatiques de base

Depuis le début, Red Hat est l'un des principaux contributeurs au noyau Linux et aux technologies associées au sein de la communauté Open Source. Nos ingénieurs travaillent à l'amélioration des fonctions, de la fiabilité et de la sécurité pour vous garantir une infrastructure performante et stable, quels que soient votre cas d'utilisation et votre charge de travail. Nous proposons un programme de formation Linux complet, développé par notre équipe d'assistance et notre personnel sur le terrain, qui vous aidera à tirer pleinement parti de votre plateforme.

Red Hat Enterprise Linux offre contrôle, fiabilité et liberté aux applications sur lesquelles s'appuie votre entreprise, grâce à une base homogène dans tous les déploiements de clouds hybrides. Avec ses milliers de solutions matérielles, logicielles et cloud certifiées, Red Hat est le premier éditeur mondial de solutions informatiques Open Source pour les entreprises et 90 % des entreprises du Fortune 500 lui font confiance. De plus, les clients qui exécutent Red Hat Enterprise Linux bénéficient d'un avantage économique de plus d'un billion de dollars par an, simplement grâce au système d'exploitation.

Pour aller plus loin

Article

Linux, qu'est-ce que c'est ?

Linux est un système d'exploitation Open Source dont le principal composant est le noyau, auquel sont intégrés des outils, applications et services.

Article

SELinux, qu'est-ce que c'est ?

SELinux (Security-Enhanced Linux) est une architecture de sécurité pour systèmes Linux® qui permet aux administrateurs de mieux contrôler les accès au système.

Article

Le noyau Linux, qu'est-ce que c'est ?

Le noyau Linux est le principal composant d'un système d'exploitation Linux et constitue l'interface entre le matériel d'un ordinateur et ses processus.

En savoir plus sur Linux

Produits

Red Hat Enterprise Linux

Base stable, éprouvée et suffisamment polyvalente pour prendre en charge le déploiement de nouvelles applications, la virtualisation des environnements et la création d'un cloud hybride plus sécurisé.

Ressources

Rapport d'analyste

Dans les environnements SAP, l'adoption de Linux ne suffit pas pour réussir sa migration

Rapport d'analyste

IDC : L'impact économique de Red Hat Enterprise Linux

Illustration - mail

Ce type de contenu vous intéresse ?

Inscrivez-vous à notre newsletter Red Hat Shares.

Red Hat logo LinkedInYouTubeFacebookTwitter

Produits

Outils

Tester, acheter, vendre

Communication

À propos de Red Hat

Premier éditeur mondial de solutions Open Source pour les entreprises, nous fournissons des technologies Linux, cloud, de conteneurs et Kubernetes. Nous proposons des solutions stables qui aident les entreprises à jongler avec les divers environnements et plateformes, du cœur du datacenter à la périphérie du réseau.

Inscrivez-vous à la newsletter Red Hat Shares.

S'inscrire maintenant

Sélectionner une langue

© 2022 Red Hat, Inc. Red Hat Summit