Jump to section

SAP HANA, qu'est-ce que c'est ?

Copier l'URL

SAP HANA est une base de données en mémoire qui permet d'organiser et analyser les données du Big Data pour les applications SAP de planification des ressources d'entreprise (ERP). Les bases de données en mémoire, telles que SAP HANA, s'appuient sur la mémoire vive (RAM) afin de fournir des données en temps réel pour différents processus metier.

L'entreprise SAP demande à tous les utilisateurs de ses applications ERP et métier de migrer vers le système SAP S/4HANA d'ici 2027. Ce système fonctionne exclusivement sur la base de données SAP HANA, qui elle s'exécute exclusivement sur le système d'exploitation Linux®.

Linux est un système d'exploitation Open Source qui repose sur le noyau Linux. Il gère les demandes que les applications envoient au matériel. Très largement utilisé dans le monde entier, Linux est distribué sous une licence qui permet de l'exécuter, de l'étudier, de le partager et de le modifier. Les systèmes Linux sont dotés d'interfaces en ligne de commande robustes qui offrent un accès direct à l'ordinateur. En donnant la possibilité de modifier le code source (une caractéristique essentielle des logiciels Open Source), les interfaces en ligne de commande Linux permettent aux utilisateurs d'accéder sans restrictions au matériel dont dépendent le système d'exploitation et les applications.

La relation entre SAP et Linux remonte à 1999, lorsque SAP déclare être le premier éditeur de logiciels ERP à proposer à ses clients des solutions professionnelles sous Linux. En 2005, SAP décide de développer toutes ses nouvelles applications en natif sous Linux. Ainsi, lorsque SAP lance le développement de son logiciel de stockage de données d'entreprise, capable d'exécuter des algorithmes ERP (principalement) en temps réel, c'est tout naturellement que l'entreprise choisit de le faire sous Linux. Un an plus tard, en 2010, SAP lance la base de données SAP HANA.

SAP HANA est la base de données en mémoire la plus avancée de SAP. Nombre de ses capacités, notamment le traitement transactionnel en ligne (OLTP), la préparation immédiate de ces transactions pour les applications d'informatique décisionnelle et le traitement analytique en ligne (OLAP), sont des fonctionnalités presque exclusives aux systèmes de gestion des données en mémoire.SAP HANA peut également être utilisée en tant que système de serveurs d'applications basé sur le Web capable d'envoyer et de recevoir des requêtes de n'importe quel logiciel. Cela permet aux développeurs de personnaliser une large gamme de solutions intégrées étroitement avec ses fonctions de base de données. 

Ce type de traitement des données nécessite un système d'exploitation hautement puissant, personnalisable et stable. Pour standardiser le système SAP HANA, SAP a donc utilisé le même système d'exploitation que celui qui s'exécute sur les 500 superordinateurs les plus rapides du monde : Linux. Puisqu'il est impossible de prévoir quelle sera la prochaine génération de Big Data (apprentissage automatique, intelligence artificielle, ou encore réseaux de neurones artificiels), le système d'exploitation sous-jacent de SAP HANA doit être à la fois infiniment personnalisable (une caractéristique des logiciels Open Source) et stable (une caractéristique des logiciels Open Source d'entreprise).

Pour les mêmes raisons qui ont motivé SAP à utiliser Linux : la plateforme Red Hat Enterprise Linux est puissante, personnalisable et stable.

  • Red Hat Enterprise Linux fait tourner les 3 superordinateurs les plus rapides du monde (et 4 des 10 premiers).
  • Red Hat Enterprise Linux repose sur un modèle de développement ouvert selon lequel les ingénieurs de Red Hat sont en contact avec les communautés Open Source. Red Hat protège les projets de ces communautés contre les attaques pour violation de brevets afin que chacun soit libre d'innover.
  • Les services de mise à jour Red Hat fournissent une assistance et des correctifs de sécurité pendant au moins quatre ans pour certaines versions mineures de la plateforme Red Hat Enterprise Linux. L'objectif est de maintenir la stabilité du système d'exploitation et le bon fonctionnement des applications critiques lors de la mise à niveau du système d'exploitation ou du déploiement d'un nouveau pack SAP SPS.

Nous travaillons en partenariat avec des fournisseurs de matériel informatique tels que IBM, Dell, HPE, Lenovo et Intel pour établir des bases de données SAP sur site. Pour les utilisateurs de SAP HANA Cloud, Red Hat Enterprise Linux est la principale distribution Linux commerciale déployée sur les plateformes de cloud public telles que Amazon Web Services (AWS) et Microsoft Azure.

Si vous faites partie des 33 000 clients directs de SAP HANA, consultez cette fiche technique qui décrit comment migrer vers Red Hat Enterprise Linux depuis la distribution Linux d'un autre fournisseur.

Si vous faites partie des millions d'utilisateurs de SAP qui n'ont pas encore migré vers SAP S/4HANA ou standardisé leur environnement avec SAP HANA, sachez que vous n'êtes pas le seul. D'après ce rapport d'analyse sur la migration vers SAP S/4HANA en 2020, les entreprises se trouvent toutes à des stades différents de l'adoption de SAP. Voici quelques étapes pour orienter votre migration :

  1. Évaluez vos plateformes Linux et cloud.Comme SAP n'a certifié que trois fournisseurs Linux, nous avons créé cette liste de contrôle pour vous aider à prendre une décision.
  2. Évaluez votre niveau de préparation. Passez une évaluation de migration automatisée qui fournit aux utilisateurs de SAP des analyses et des conseils sur l'introduction de technologies avancées ou de changements majeurs dans le cycle de vie, notamment la mise à niveau vers SAP S/4HANA.
  3. Faites des tests avec votre système d'exploitation sous-jacent.Découvrez cette souscription gratuite pour les développeurs Red Hat Enterprise Linux qui inclut diverses solutions SAP.
  4. Automatisez le processus de migration.Comme nous l'expliquons dans ce dossier, la solution Red Hat Ansible® Automation Platform peut vous aider à créer et configurer l'infrastructure, à répliquer les données, à tester et valider le système ainsi qu'à rediriger les charges de travail vers de nouveaux environnements.
  5. Formez vos administrateurs système.Pour faciliter la migration, Red Hat propose un éventail d'options de formation et de certification qui aideront votre équipe à se préparer à la transition.

Parce que Red Hat et SAP partagent une même vision de l'avenir, un avenir où le Big Data et les analyses sont pris en charge par des technologies Open Source émergentes basées sur le cloud et l'edge computing.

Nous pouvons fournir l'infrastructure et la plateforme pour l'ensemble de votre pile. Certains de nos produits pour applications SAP offrent même les meilleures performances au monde. Nous travaillons avec SAP pour assurer la prise en charge des logiciels d'infrastructure traditionnels, tels que Linux, la virtualisation et OpenStack® ainsi que des plateformes transformationnelles d'automatisation et Kubernetes.

Keep reading

Article

Linux, qu'est-ce que c'est ?

Linux est un système d'exploitation Open Source dont le principal composant est le noyau, auquel sont intégrés des outils, applications et services.

Article

SELinux, qu'est-ce que c'est ?

SELinux (Security-Enhanced Linux) est une architecture de sécurité pour systèmes Linux® qui permet aux administrateurs de mieux contrôler les accès au système.

Article

Le noyau Linux, qu'est-ce que c'est ?

Le noyau Linux est le principal composant d'un système d'exploitation Linux et constitue l'interface entre le matériel d'un ordinateur et ses processus.

En savoir plus sur Linux

Produits

Base stable, éprouvée et suffisamment polyvalente pour prendre en charge le déploiement de nouvelles applications, la virtualisation des environnements et la création d'un cloud hybride plus sécurisé.

Ressources