Connexion / Inscription Account

Edge computing

Qu'est-ce que l'edge computing ?

L'edge computing ou « l'informatique en périphérie de réseau » désigne le traitement informatique qui s'effectue à l'emplacement physique de l'utilisateur ou de la source des données, ou à proximité. Les entreprises qui choisissent de rapprocher ainsi le traitement des données peuvent offrir aux utilisateurs des services plus rapides et plus fiables, tout en bénéficiant de la flexibilité du cloud computing hybride. L'edge computing est une méthode que les entreprises peuvent utiliser pour mettre en commun un ensemble de ressources et les rendre disponibles dans un grand nombre de sites.


Caractéristiques de l'edge computing

La réalité virtuelle et augmentée est un exemple concret d'edge computing. Ces technologies souffrent souvent d'une bande passante insuffisante et d'une latence élevée. Leurs utilisateurs subissent fréquemment des malaises ou des ralentissements dans les performances de calcul, ce qui perturbe la dimension immersive de leur expérience. L'edge computing empêche ce type d'incident de se produire en permettant d'exécuter les opérations de rendu qui demandent la plus grande puissance de calcul dans le cloud. Même principe pour l'Internet des objets, dans les voitures autonomes par exemple, pour lesquelles aucune latence n'est tolérée dans les calculs relatifs à l'orientation dans l'espace. Votre voiture (et bien d'autres appareils connectés) doit être capable de traiter des données et de prendre des décisions en temps réel de façon quasi instantanée.

L'edge computing permet aussi d'effectuer localement des analyses et de la compilation de gros volumes de données, ce qui est indispensable pour les prises de décision en quasi temps réel. De plus, l'edge computing réduit le risque d'exposition des données sensibles, car les opérations de traitement sont effectuées en local. Les entreprises peuvent ainsi mieux contrôler la circulation des informations sensibles (dont les secrets commerciaux) et se conformer plus facilement aux réglementations en vigueur (notamment le RGPD).

Enfin, les entreprises clientes bénéficient de la résilience et des réductions de coûts associés à l'edge computing. Les sites régionaux qui disposent d'une capacité de calcul locale peuvent continuer à fonctionner indépendamment d'un site principal, même en cas de panne sur ce dernier. Le coût de la bande passante nécessaire à la transmission des données entre le site principal et les sites régionaux est également considérablement réduit lorsque le traitement s'effectue à proximité de la source des données en question.


Avantages de l'edge computing

Le cloud computing s'est longtemps concentré sur la centralisation des services dans une poignée de grands datacenters. La centralisation permettait de bénéficier de ressources hautement évolutives et plus faciles à partager, sans perte de contrôle sur la sécurité de l'entreprise.

L'edge computing couvre les cas où cette centralisation ne peut être mise en œuvre en raison de contraintes de réseau ou d'autres limites. Il s'appuie sur plusieurs sites informatiques de petite taille qui permettent de réduire les coûts de réseau, de lever les contraintes liées à la bande passante, d'écourter les délais de transmission, de limiter les pannes de service et de mieux contrôler la circulation des données sensibles. Les temps de chargement sont réduits de plusieurs centaines de millisecondes et les services en ligne déployés au plus près des utilisateurs offrent des capacités de mise en cache à la fois dynamiques et statiques.

Pour les utilisateurs finaux, cela se traduit par une expérience plus rapide et plus cohérente. De leur côté, les entreprises et les prestataires de services profitent d'applications hautement disponibles et à faible latence avec une surveillance en temps réel.


Défis liés à l'edge computing

Le principal problème que pose l'edge computing est lié à son niveau élevé de distribution :

  • Il peut être plus difficile d'étendre la capacité à plusieurs petits sites distribués que d'ajouter cette même capacité à un unique datacenter centralisé. Les petites entreprises peuvent avoir plus de mal à gérer l'augmentation des frais associés aux emplacements physiques.
  • Les sites réservés à l'edge computing sont souvent distants, avec une expertise technique locale limitée, voire inexistante. En cas de panne sur le site, l'infrastructure en place doit être facilement réparable par une main-d'œuvre locale sans expertise technique sous la direction d'un petit nombre d'experts regroupés sur un autre site.
  • Les opérations de gestion des sites doivent être facilement reproductibles sur tous les sites réservés à l'edge computing afin de simplifier la gestion et le dépannage et d'éviter des écarts de configuration logicielle entre les différents sites.
  • Même si l'edge computing offre un meilleur contrôle sur la circulation de l'information en confinant les données dans un espace physique, la sécurité physique du site est souvent trop faible. Cela peut entraîner un risque accru de problèmes résultant d'actes malveillants ou d'accidents (un câble débranché, par exemple).

Nous pouvons vous aider

Déterminons ensemble la solution d'edge computing adaptée à vos besoins.