Connexion / Inscription Account

Virtualisation

Qu'est-ce qu'une machine virtuelle ?

Une machine virtuelle est un environnement virtuel qui fonctionne comme un système informatique virtuel, avec son processeur, sa mémoire, son interface réseau et son espace de stockage, mais qui est créé sur un système matériel physique. L'hyperviseur est le logiciel qui permet de séparer les ressources de la machine du matériel et de les distribuer de manière adéquate pour que la machine virtuelle puisse les utiliser.

Le matériel physique doté d'un hyperviseur tel que KVM (Kernel-based Virtual Machine) est appelé « hôte », tandis que toutes les machines virtuelles qui utilisent ses ressources sont appelées « invités ». L'hyperviseur traite les ressources de calcul (telles que le processeur, la mémoire et le stockage) à la manière d'un pool de ressources qui peut être déplacé sans difficulté entre les invités existants ou vers de nouvelles machines virtuelles.

Les machines virtuelles sont isolées du reste du système et plusieurs d'entre elles peuvent coexister sur un seul élément matériel, par exemple un serveur. Il est possible de les déplacer entre des serveurs hôtes en fonction de la demande ou pour optimiser l'utilisation des ressources.

Le système d'exploitation d'une machine virtuelle s'exécute comme un système d'exploitation ou une application sur du matériel hôte. L'utilisateur ne notera donc aucune différence sur une machine virtuelle.


Fonctionnement d'une machine virtuelle

La technologie de virtualisation vous permet de partager un système avec de nombreux environnements virtuels. L'hyperviseur gère le matériel et sépare les ressources physiques des environnements virtuels. Ces ressources sont partitionnées selon les besoins à partir de l'environnement physique et distribuées aux machines virtuelles.

Lors de l'exécution d'une machine virtuelle, si un utilisateur ou un programme lance une instruction qui sollicite des ressources supplémentaires de la part de l'environnement physique, l'hyperviseur planifie la demande auprès des ressources du système physique afin que le système d'exploitation et les applications de la machine virtuelle puissent accéder au pool partagé de ressources physiques.


Types d'hyperviseurs

Il existe deux types d'hyperviseurs qui peuvent être utilisés pour virtualiser des ressources.

Type 1

Un hyperviseur de type 1 s'installe sur un système nu. L'hyperviseur planifie directement les ressources des machines virtuelles sur le matériel. La solution KVM est un hyperviseur de type 1. Elle a été intégrée au noyau Linux® en 2007. Si vous utilisez une version récente de Linux, vous bénéficiez donc déjà d'un accès à KVM.

Type 2

Un hyperviseur de type 2 est hébergé. Les ressources des machines virtuelles sont planifiées au niveau d'un système d'exploitation hôte, lui-même exécuté sur le matériel. VMware Workstation et Oracle VirtualBox sont des exemples d'hyperviseurs de type 2.


Avantages d'une machine virtuelle

La consolidation du serveur est l'une des principales raisons qui justifient l'utilisation de machines virtuelles. La plupart des systèmes d'exploitation et des applications n'utilisent qu'une petite partie des ressources physiques disponibles lorsqu'ils sont déployés sur un système nu. Grâce à la virtualisation de vos serveurs, vous disposez de nombreux serveurs virtuels sur chaque serveur physique, ce qui permet d'optimiser l'utilisation du matériel.

Vous n'avez pas besoin d'acheter des ressources physiques supplémentaires et vous réduisez les besoins en matière d'alimentation, d'espace et de refroidissement dans le datacenter. Les machines virtuelles offrent des capacités de basculement ainsi que la redondance qu'il n'était auparavant possible d'obtenir qu'avec du matériel supplémentaire.

Une machine virtuelle fournit un environnement isolé du reste du système, donc il ne peut y avoir aucune interférence entre les programmes exécutés au sein d'une machine virtuelle et sur le matériel hôte.

Comme les machines virtuelles sont isolées, elles peuvent être utilisées pour tester de nouvelles applications ou mettre en place un environnement de production. Vous pouvez également exécuter une machine virtuelle réservée à un processus spécifique.


Pourquoi choisir Red Hat ?

Nous soutenons le développement de la virtualisation depuis longtemps, en améliorant l'hyperviseur KVM et en contribuant aux projets KVM et oVirt depuis la création de ces deux communautés.

À présent, l'hyperviseur KVM est au cœur des principales solutions de virtualisation OpenStack® et Linux. Il est aussi bien parti pour battre le record du nombre le plus élevé de machines virtuelles exécutées avec succès sur un seul et même serveur.

Red Hat® Virtualization est une plateforme logicielle Open Source qui permet de virtualiser les charges de travail Linux et Microsoft Windows. Cette plateforme repose sur Red Hat Enterprise Linux et la technologie KVM (Kernel-based Virtual Machine). Elle comprend des outils de gestion qui permettent de virtualiser les ressources, les processus et les applications. Vous bénéficiez ainsi d'une base stable pour votre transition vers le cloud et les conteneurs.

Les différentes solutions de virtualisation

Voilà tout ce dont vous avez besoin. Ni plus, ni moins. Vous pouvez l'installer où vous le souhaitez (systèmes nus, propriétaires ou Open Source) et commencer à déployer des dizaines, voire des centaines de machines virtuelles avec un hyperviseur aux performances exceptionnelles et une plateforme de gestion qui vous facilite la vie.

Déployez vos systèmes de stockage et de virtualisation en même temps, même lorsque les ressources sont limitées. En utilisant le même serveur matériel en tant qu'hyperviseur et contrôleur, vous disposez de pools de ressources de stockage et de calcul intégrées en cluster.

Vous ne savez pas encore tout sur la virtualisation...