Account Connexion
Jump to section

Une machine virtuelle, qu'est-ce que c'est ?

Copier l'URL

Une machine virtuelle est un environnement virtuel qui fonctionne comme un système informatique virtuel, avec son propre processeur, sa mémoire, son interface réseau et son espace de stockage, mais qui est créé sur un système matériel physique (situé sur site ou hors site). L'hyperviseur est le logiciel qui permet de séparer les ressources de la machine du matériel et de les approvisionner de manière adéquate pour que la machine virtuelle puisse les utiliser. 

Les machines physiques, équipées d'un hyperviseur tel que KVM (Kernel-based Virtual Machine), sont appelées machines hôtes, ordinateurs hôtes, systèmes d'exploitation hôtes ou simplement hôtes. Les nombreuses machines virtuelles qui utilisent les ressources sont des machines invitées, des ordinateurs invités, des systèmes d'exploitation invités ou plus simplement des invités. L'hyperviseur traite les ressources de calcul (processeur, mémoire, stockage) à la manière d'un pool de ressources qui peut être déplacé sans difficulté entre les invités existants ou vers de nouvelles machines virtuelles.

Les machines virtuelles sont isolées du reste du système et plusieurs d'entre elles peuvent coexister sur un seul élément matériel, par exemple un serveur. Il est possible de les déplacer entre des serveurs hôtes en fonction de la demande ou pour optimiser l'utilisation des ressources.  

 

Les machines virtuelles permettent d'exécuter simultanément plusieurs systèmes d'exploitation sur un seul ordinateur, comme une distribution Linux® sur un ordinateur portable sous MacOS. Chacun des systèmes d'exploitation s'exécute sur le matériel hôte comme le ferait n'importe quel autre système d'exploitation ou application. L'expérience de l'utilisateur final émulée au sein de la machine virtuelle est donc quasiment identique à celle offerte par un système d'exploitation exécuté en temps réel sur une machine physique.  

La technologie de virtualisation vous permet de partager un système avec de nombreux environnements virtuels. L'hyperviseur gère le matériel et sépare les ressources physiques des environnements virtuels. Ces ressources sont partitionnées selon les besoins à partir de l'environnement physique et distribuées aux machines virtuelles.

Lors de l'exécution d'une machine virtuelle, si un utilisateur ou un programme lance une instruction qui sollicite des ressources supplémentaires de la part de l'environnement physique, l'hyperviseur planifie la demande auprès des ressources du système physique afin que le système d'exploitation et les applications de la machine virtuelle puissent accéder au pool partagé de ressources physiques.

Il existe deux types d'hyperviseurs qui peuvent être utilisés pour virtualiser des ressources.

Hyperviseur de type 1

Un hyperviseur de type 1 s'installe sur un système nu. L'hyperviseur planifie directement les ressources des machines virtuelles sur le matériel. La solution KVM est un hyperviseur de type 1. Elle a été intégrée au noyau Linux® en 2007. Si vous utilisez une version récente de Linux, vous bénéficiez donc déjà d'un accès à KVM. 

Hyperviseur de type 2

Un hyperviseur de type 2 est hébergé. Les ressources des machines virtuelles sont planifiées au niveau d'un système d'exploitation hôte, lui-même exécuté sur le matériel. VMware Workstation et Oracle VirtualBox sont des exemples d'hyperviseurs de type 2. 

La consolidation du serveur est l'une des principales raisons qui justifient l'utilisation de machines virtuelles. La plupart des systèmes d'exploitation et des applications n'utilisent qu'une petite partie des ressources physiques disponibles lorsqu'ils sont déployés sur un système nu. Grâce à la virtualisation de vos serveurs, vous disposez de nombreux serveurs virtuels sur chaque serveur physique, ce qui permet d'optimiser l'utilisation du matériel. 

Vous n'avez pas besoin d'acheter des ressources physiques supplémentaires, notamment des disques durs, et vous réduisez les besoins en matière d'alimentation, d'espace et de refroidissement dans le datacenter. Les machines virtuelles offrent des fonctions de récupération après sinistre supplémentaires parce qu'elles disposent de capacités de basculement et de redondance qu'il n'était auparavant possible d'obtenir qu'avec du matériel supplémentaire.

Une machine virtuelle fournit un environnement isolé du reste du système, donc il ne peut y avoir aucune interférence entre les programmes exécutés au sein d'une machine virtuelle et sur le matériel hôte.

Comme les machines virtuelles sont isolées, elles peuvent être utilisées pour tester de nouvelles applications ou mettre en place un environnement de production. Vous pouvez également exécuter une machine virtuelle réservée à un processus spécifique.

Nous soutenons le développement de logiciels de virtualisation depuis longtemps, en améliorant l'hyperviseur KVM et en contribuant aux projets KVM et oVirt depuis la création de ces deux communautés. 

À présent, l'hyperviseur KVM est au cœur des principales solutions de virtualisation OpenStack® et Linux®. Il est aussi bien parti pour battre le record du nombre le plus élevé de machines virtuelles exécutées avec succès sur un seul et même serveur. 

Red Hat® Virtualization est une plateforme logicielle Open Source qui permet de virtualiser les charges de travail Linux et Microsoft Windows. Cette plateforme repose sur Red Hat Enterprise Linux et la technologie KVM (Kernel-based Virtual Machine). Elle comprend des outils de gestion qui permettent de virtualiser les ressources, les processus et les applications. Vous bénéficiez ainsi d'une base stable pour votre transition vers le cloud et les conteneurs.

Pour aller plus loin

ARTICLE

Conteneurs et machines virtuelles

Les conteneurs Linux et les machines virtuelles sont des environnements informatiques en paquets qui associent divers composants et les isolent du reste du système.

ARTICLE

Une machine virtuelle, qu'est-ce que c'est ?

Une machine virtuelle est un environnement informatique isolé créé par l'abstraction des ressources d'une machine physique.

ARTICLE

KVM, qu'est-ce que c'est ?

KVM (Kernel-based Virtual Machine) est une technologie de virtualisation Open Source qui transforme Linux en hyperviseur.

En savoir plus sur la virtualisation

Produits

Red Hat OpenShift Container Platform

Base de cloud hybride cohérente pour la création et la mise à l'échelle d'applications conteneurisées.

Red Hat Openstack Platform

Plateforme de virtualisation du matériel et d'organisation des ressources dans le cloud.

Ressources

Formations

Cours gratuit

Présentation technique de la virtualisation et de la migration d'infrastructure

Illustration - mail

Ce type de contenu vous intéresse ?

Inscrivez-vous à notre newsletter Red Hat Shares.

Red Hat logo LinkedInYouTubeFacebookTwitter

Produits

Outils

Tester, acheter, vendre

Communication

À propos de Red Hat

Premier éditeur mondial de solutions Open Source pour les entreprises, nous fournissons des technologies Linux, cloud, de conteneurs et Kubernetes. Nous proposons des solutions stables qui aident les entreprises à jongler avec les divers environnements et plateformes, du cœur du datacenter à la périphérie du réseau.

Inscrivez-vous à la newsletter Red Hat Shares.

S'inscrire maintenant

Sélectionner une langue

© 2022 Red Hat, Inc. Red Hat Summit