Red Hat vous souhaite la bienvenue

Découvrez l'actualité Red Hat près de chez vous

Découvrez l'actualité des clients Red Hat dans le monde entier :

Virtualisation

Qu'est-ce que la gestion de la virtualisation ?

Un logiciel de gestion de la virtualisation sert d'interface avec un environnement virtuel et le matériel physique sous-jacent, dans le but de simplifier l'administration des ressources, d'optimiser l'analyse des données et de rationaliser les opérations. De nombreux éditeurs de logiciel et fabricants de matériels prennent en charge ce type de logiciel, ce qui permet aux entreprises de déployer la solution de gestion qui leur convient le mieux.


Ai-je vraiment besoin d'un logiciel de gestion de virtualisation ?

Pas forcément, mais il peut vous simplifier la vie selon la taille et la complexité de votre environnement, l'expérience de votre équipe informatique et vos objectifs. Il est possible pour une personne seule de gérer une poignée de machines virtuelles exécutées sur un poste de travail. Les entreprises de grande taille, quant à elles, doivent déployer un logiciel de gestion de virtualisation si elles veulent rentabiliser leurs investissements. Si les machines virtuelles sont approvisionnées automatiquement lors de l'installation de l'hyperviseur, quelqu'un doit obligatoirement indiquer au logiciel ce qu'il doit faire. Quatre tâches incombent à cette personne chaque fois qu'une nouvelle instance virtuelle est requise.

Approvisionnement

L'approvisionnement comprend le traitement des demandes de ressources, la création de modèles et la configuration des machines virtuelles conformément aux spécifications.

Mise en conformité

Pour assurer la conformité d'un environnement virtuel, il faut sécuriser et surveiller les systèmes, identifier les problèmes potentiels et valider l'accès des utilisateurs.

Maintien des opérations

De la gestion du cycle de vie à celle de la capacité, en passant par l'optimisation des ressources et l'analyse de l'origine des problèmes, le maintien des opérations virtuelles implique le retrait ou la réaffectation des ressources physiques peu ou pas utilisées, l'examen des bogues et l'anticipation des besoins futurs.

Unification des environnements hybrides

Cette opération d'administration est sans doute la plus complexe. Elle consiste à veiller à l'exécution des trois autres tâches dans les environnements virtuels, de cloud privé, de cloud public et de conteneurs.

Les logiciels de gestion et d'automatisation de la virtualisation limitent le travail de maintenance sur les environnements virtuels. Ils permettent d'automatiser les workflows de validation, d'approvisionnement et de configuration, de suivre l'utilisation des ressources et d'appliquer des politiques. Certains produits unifient même la gestion au sein des environnements hybrides, ce qui permet aux administrateurs de surveiller plusieurs systèmes à l'aide d'un seul ensemble d'outils.


Gestion des environnements virtuels classiques

Les environnements virtuels classiques sont assez simples ; ils contiennent du matériel physique et des machines virtuelles. Mais s'il y en a trop, ils peuvent devenir complexes malgré tout.

Supposons que vous travaillez dans un grand hôtel. Votre mission consiste à résoudre les grosses pannes, mais aussi à vous assurer que toutes les lumières sont éteintes, que les portes sont verrouillées et que les robinets sont fermés dans les chambres. Ces tâches sont simples, mais elles peuvent prendre beaucoup de temps.

Deux choix s'offrent à vous :

  1. soit vous vérifiez toutes les chambres vides, ce qui vous laisse peu de temps pour les problèmes plus graves ;
  2. soit vous traitez les problèmes majeurs, ce qui vous laisse peu de temps pour vérifier les chambres vides.

Maintenant, imaginez que les prises, les robinets et les verrous soient synchronisés à une application qui éteint les lumières, verrouille les portes et vérifie les robinets automatiquement après le départ des clients. Cela vous éviterait de monter de nombreux étages, de traverser de longs couloirs et d'ouvrir toutes les portes, juste pour effectuer de menues tâches. Vous pourriez alors traiter les problèmes de maintenance impossibles à résoudre de façon automatique.

Dans cette analogie, chaque chambre représente une machine virtuelle. Lorsque vous devez effectuer une tâche de maintenance simple sur des centaines d'instances, le travail se complique rapidement. Un logiciel de gestion permet d'alléger ce fardeau et de donner aux informaticiens le temps de se pencher sur les problèmes plus importants qui touchent l'entreprise dans son ensemble.

virtualization management diagram

Gestion des environnements hybrides

management diagram

Un environnement hybride est composé d'au moins deux environnements virtuels, de conteneurs, de cloud privé ou de cloud public qui sont interconnectés.

Ces configurations sont plus complexes que les environnements virtuels classiques, car chaque tâche est répétée d'une façon qui lui est propre. Prenons l'exemple d'un système de divertissement classique comprenant une télévision, une box, un système audio et des consoles de jeux, avec une télécommande par appareil. Il n'est pas idéal de disposer d'autant de télécommandes, mais la situation reste tolérable jusqu'à ce que l'on décide d'investir du temps et de l'argent dans une application capable de gérer le système tout entier via une interface unique.

hybrid management diagram

Il en va de même pour les environnements hybrides : les clouds privés ne sont pas sécurisés de la même manière que les clouds publics et une machine virtuelle n'est pas mise en service de la même manière qu'un conteneur. Le choix des outils de gestion est d'autant plus complexe que chaque entreprise connaît une situation différente, utilise une pile informatique propre et emploie des collaborateurs plus ou moins expérimentés. Heureusement, il existe des outils adaptés à vos besoins et les meilleurs sont ceux qui parviennent à unifier un environnement hétérogène dans une solution évolutive et indépendante. Ils améliorent ainsi l'efficacité des administrateurs informatiques sans augmenter les dépenses d'exploitation.

Vous ne savez pas encore tout sur la virtualisation…