Account Connexion

Culture ou technologie : laquelle vient en premier ? De nombreuses entreprises sont confrontées à ce dilemme alors qu'elles se modernisent pour mieux répondre aux exigences des clients. Toutefois, il n'est pas nécessaire que l'une précède l'autre ; au contraire, elles devraient aller de pair.

Recueillis auprès d'entreprises de plusieurs pays, de l'Europe à l'Asie du Sud-Est, les témoignages client de ce mois-ci montrent comment Red Hat aide ses clients à se concentrer sur deux composantes essentielles de la réussite : développer de nouvelles compétences chez les collaborateurs et mettre en œuvre de nouvelles technologies. Voyons comment Red Hat OpenShift et Online Partner Enablement Network ont aidé leurs clients et partenaires à moderniser leurs environnements pour répondre aux exigences croissantes du marché.

Repousser les limites de Red Hat OpenShift

Créée en 1969, l'entreprise Samsung Electronics s'est peu à peu imposée comme l'un des principaux fournisseurs technologiques à l'échelle internationale. Pour répondre à la demande croissante en appareils dotés d'une grande puissance de calcul et accompagner le lancement de la 5G, Samsung Electronics a créé un environnement de cloud hybride cohérent en s'appuyant sur une plateforme de conteneurs Linux et des solutions de stockage Red Hat.

Samsung et Red Hat travaillent de concert pour fournir des solutions de réseau et d'edge computing basées sur Red Hat OpenShift. Cette infrastructure prend en charge les appareils mobiles adaptés de Samsung, le réseau conteneurisé, y compris le réseau central et le réseau RAN (Radio Access Network), la gestion de l'edge computing et les solutions d'IA conçues pour aider les entreprises à tirer parti de la 5G.

« Nous sommes ravis de collaborer avec Red Hat et IBM pour réimaginer l'edge computing, la 5G et les solutions de cloud hybride », se félicite K.C. Choi, vice-président exécutif/responsable de groupe, équipe Global Mobile B2B,

Samsung Electronics. Avec cette nouvelle infrastructure, l'entreprise a observé une accélération de la distribution des solutions pour les réseaux et le traitement de l'edge computing dans une architecture cloud distribuée.

Samsung Electronics a fondé une base technologique pour établir des centres de collaboration à Dallas (au Texas) et à Suwon (en Corée du Sud) dans le but de développer, de tester et d'évaluer les réseaux privés et des cas concrets d'utilisation de l'industrie 4.0. Pour en savoir plus sur les autres avantages qu'elle a tirés de sa collaboration avec Red Hat, lisez l'étude de cas complète.

Un pionnier en matière de technologie de conteneurs au Vietnam

Forte de 19 millions de clients, VPBank est l'une des principales banques commerciales du Vietnam. Pour concrétiser son souhait de devenir la banque la plus conviviale et la plus orientée technologie du pays, VPBank a dû développer son écosystème de partenaires à l'aide d'interfaces de programmation d'application (API) bancaires ouvertes.

Après avoir créé un hub centralisé pour l'intégration des partenaires afin d'héberger un catalogue d'API intuitif, VPBank s'est heurtée à des limites techniques et à la nécessité d'améliorer les délais de mise sur le marché pour répondre aux exigences métier. Résultat : elle a décidé de mettre en place une architecture informatique basée sur des microservices.

VPBank a alors abandonné OKD, une distribution communautaire de Kubernetes, au profit de la plateforme Red Hat OpenShift pour établir les bases d'une nouvelle architecture numérique pour son environnement d'API bancaires ouvertes.

« Nous avons opté pour la solution OpenShift proposée par Red Hat, qui bénéficie d'une sécurité renforcée et d'une assistance fournisseur », explique Luong Cong Thanh, directeur de l'intégration et des microservices chez VPBank. « Red Hat jouit d'une forte crédibilité sur le marché, ce qui nous a confortés dans l'idée que nous allions réussir la mise en œuvre. »

VPCBank a fait appel aux services de consulting Red Hat pour l'aider à planifier et à réaliser le projet sans délai. La banque a ainsi bénéficié de conseils d'experts et des meilleures pratiques pour optimiser l'utilisation de Red Hat OpenShift et des microservices.

VPBank est la première banque vietnamienne à avoir adopté Red Hat OpenShift. Elle compte désormais 55 applications connectées à 646 API de services et d'exploitation, dont celles qui intègrent 13 partenaires de porte-monnaie électronique. Sa plateforme basée sur OpenShift traite plus de 10 millions de transactions par jour.

En mettant en place des processus automatisés et des flux de travail plus efficaces pour les développeurs, VPBank n'a plus besoin d'un service dédié pour chaque partenaire. Elle peut désormais intégrer de nouveaux partenaires en deux jours, contre plusieurs mois auparavant, via des API bancaires ouvertes, et ce, avec un minimum de ressources, en un minimum de temps. Pour en savoir plus sur les autres avantages que VPBank a tirés de sa nouvelle solution Red Hat, lisez l'étude de cas complète. 

Des options d'apprentissage dynamiques avec Red Hat

Partenaire de Red Hat, VIADA est l'un des principaux prestataires de services informatiques en Allemagne. Nous nous sommes récemment entretenus avec Daniel Braunsdorf, PDG de VIADA, à propos de la manière dont l'entreprise renforce l'efficacité de ses services en mettant l'accent sur la culture.

Il nous a expliqué que VIADA a remédié à la pénurie de compétences à laquelle sont confrontées de nombreuses entreprises en optimisant son processus d'intégration. « Avec l'essor du télétravail, il est primordial que les nouvelles recrues comprennent la culture de l'entreprise et qu'elles adoptent la bonne attitude. »

Selon lui, Red Hat reste un pilier fondamental de la stratégie de formation et de responsabilisation de VIADA. En 2019, l'entreprise a recouru au réseau Red Hat Online Partner Enablement Network (OPEN) pour aider ses clients à relever des défis informatiques complexes.

« Nous continuons à faire confiance à Red Hat OPEN : chaque nouvel employé est invité à l'utiliser, et la formation continue de notre équipe existante en dépend », poursuit le PDG. « Ce qui a changé, c'est que nous en faisons désormais une utilisation bien plus précise. Qu'il s'agisse de Red Hat OpenShift, Red Hat JBoss Enterprise Application Platform, Red Hat Fuse ou Red Hat Ansible Automation Platform, nous disposons d'un accès flexible à tous les sujets dont nous avons besoin. »

Lisez l'intégralité de notre entretien avec le PDG pour découvrir comment VIADA a misé sur Red Hat pour répondre aux nouvelles exigences métier engendrées par la COVID-19 et la généralisation du télétravail.

Attendez, ce n'est pas tout !

Nous publions régulièrement des études de cas pour illustrer en quoi nos produits et services aident les entreprises à trouver des méthodes plus agiles pour relever leurs plus grands défis informatiques. Consultez notre page consacrée aux témoignages client Red Hat pour découvrir comment les technologies Red Hat peuvent être utilisées pour répondre aux besoins informatiques prioritaires au sein de votre entreprise.


About the author

Red Hat is the world’s leading provider of enterprise open source software solutions, using a community-powered approach to deliver reliable and high-performing Linux, hybrid cloud, container, and Kubernetes technologies.

Read full bio
Red Hat logo LinkedInYouTubeFacebookTwitter

Produits

Outils

Tester, acheter, vendre

Communication

À propos de Red Hat

Premier éditeur mondial de solutions Open Source pour les entreprises, nous fournissons des technologies Linux, cloud, de conteneurs et Kubernetes. Nous proposons des solutions stables qui aident les entreprises à jongler avec les divers environnements et plateformes, du cœur du datacenter à la périphérie du réseau.

Inscrivez-vous à la newsletter Red Hat Shares.

S'inscrire maintenant

Sélectionner une langue

© 2022 Red Hat, Inc. Red Hat Summit