Jump to section

Développer des applications Java avec Quarkus sur Red Hat OpenShift

Copier l'URL

Java™ reste l'un des langages de programmation que les développeurs utilisent le plus. Il présente cependant des inconvénients pour ceux qui souhaitent adopter les conteneurs et Kubernetes. Quarkus donne aux plus de sept millions de développeurs Java la possibilité de continuer à créer des applications avec les frameworks qu'ils maîtrisent.

Les applications Quarkus sont destinées à être exécutées dans des conteneurs, et la plateforme Red Hat OpenShift intègre Quarkus en mode natif pour faciliter encore davantage le déploiement. En utilisant Quarkus sur Red Hat OpenShift, les développeurs bénéficient d'outils familiers et d'environnements de développement intégrés tels que Red Hat CodeReady Workspaces pour développer des applications à distance dans des clusters. Ils bénéficient aussi d'une solution qui s'intègre à la gestion des configurations, au déploiement des charges de travail serverless et à la gestion du stockage des applications.

Quarkus s'intègre également à l'API Kubernetes, notamment à un client d'API générique et à la configuration dynamique des applications via des ConfigMaps Kubernetes. L'offre Red Hat OpenShift inclut une souscription Red Hat et une assistance pour Quarkus.

Le framework Quarkus a été conçu pour les développeurs. Si les développeurs d'une entreprise sont productifs, alors celle-ci sera capable de s'adapter plus vite à l'évolution rapide du marché en développant et en déployant des applications en un temps record. Quarkus contribue à améliorer la productivité des développeurs grâce à des fonctions telles que le codage en direct pour un développement rapide en boucle interne, l'intégration à différents environnements de développement intégrés tels que Red Hat CodeReady Workspaces et des API encore plus performantes que les normes Java. Avec Quarkus, les développeurs peuvent associer plusieurs normes comme MicroProfile, les API du framework Spring et d'autres frameworks couramment utilisés, tout en bénéficiant de l'efficacité de son utilisation sur Kubernetes.

Il est tout à fait possible de migrer des applications Spring Boot vers Quarkus et Red Hat OpenShift et ce, en toute simplicité. La boîte à outils de migration pour les applications permet de vérifier l'ensemble des applications Java en analysant le code source et même des fichiers binaires dans le cadre de projets de modernisation variés (Java EE, JDK, Linux, conteneurs, Quarkus, etc.), ce qui accélère le processus de migration.

La version 5.1 de la boîte à outils de migration pour les applications inclut la prise en charge de la migration depuis Spring Boot vers Quarkus.

Quarkus est un framework qui permet de créer des applications Java natives pour Kubernetes à exécuter sur des machines virtuelles Java (JVM) traditionnelles ou sous forme d'exécutables compilés en mode natif. Quarkus réduit le temps de démarrage et l'utilisation de la mémoire, et s'intègre aux frameworks Java et aux outils de développement existants, ce qui accélère le développement et le déploiement d'applications. Avec le framework Quarkus, vous pouvez exécuter dans le cloud hybride des applications Java basées sur un modèle serverless, des microservices, des conteneurs, Kubernetes, ou d'autres types d'applications.

CONCEPTS LIÉS À QUARKUS

Quarkus est conçu pour produire des applications compactes et efficaces pour les environnements d'exécution traditionnels de type JVM, comme OpenJDK. Ce framework est même capable de générer des fichiers binaires exécutables natifs, offrant ainsi un niveau d'optimisation encore plus élevé. Il est cependant essentiel de réaliser un travail préparatoire aussi exhaustif que possible pendant la phase de création, qui ne se produit qu'une fois dans la vie d'une application. Durant cette phase, Quarkus compile d'abord l'application en bytecode Java traditionnel, charge et analyse la configuration, traite les annotations, crée les métamodèles du framework, et assemble le tout dans une application Java exécutable classique (un fichier JAR). Au moment de l'exécution, lorsque l'application démarre, ces étapes se déroulent sans délai et sans utilisation de la mémoire ou du processeur, ce qui réduit considérablement le temps de démarrage.

COMPILATION NATIVE

Pour une efficacité encore plus élevée, il est possible de compiler les applications Quarkus dans un fichier exécutable natif. L'outil Mandrel (une distribution en aval de GraalVM) permet de rechercher le « code mort » (des chemins de code qui ne seront jamais explorés lors de l'exécution) dans l'application et de l'éliminer de l'exécutable. Il en résulte des applications exécutables minuscules et légères qui ne consomment que quelques dizaines de mégaoctets de mémoire au moment de l'exécution et affichent des temps de démarrage ne dépassant pas quelques dizaines de millisecondes.

Pour aller plus loin

En savoir plus

Tester la solution Quarkus depuis le navigateur

Essayez Quarkus sur Red Hat OpenShift directement dans votre navigateur.

Télécharger

Développer des applications Quarkus avec la version Red Hat de Quarkus

Créez un projet dans votre environnement de développement préféré et apprenez-en davantage sur le développement avec Quarkus.

Rapport

IDC : Red Hat Quarkus Lab Validation Report

Découvrez les performances de Quarkus par rapport à un framework Java traditionnel pour les équipes de développement et d'exploitation en matière d'efficacité et de productivité.

Les outils Kubernetes de base pour le développement d'applications modernes

Red Hat OpenShift

Plateforme de conteneurs qui permet d'accélérer le déploiement d'applications cloud-native.

Service cloud géré pour la création, le déploiement et la mise à l'échelle des applications.

Red Hat Runtimes

Sélection d'environnements d'exécution et de frameworks pour le développement d'applications cloud-native.

OpenShift Data Foundation logo

Solution de stockage logiciel pour les conteneurs.

Illustration - mail

Ce type de contenu vous intéresse ?

Inscrivez-vous à notre newsletter Red Hat Shares.