Multicloud

Qu'est-ce que le multicloud ?

Le multicloud est une approche du cloud qui s'appuie sur plusieurs services cloud et sur plusieurs fournisseurs de cloud, public ou privé.

Imaginons que votre entreprise décide d'investir pour développer son infrastructure cloud. Vous êtes déjà passé des serveurs nus aux charges de travail basées sur la virtualisation. Aujourd'hui, vous évaluez les différentes options de cloud public, pas pour votre environnement tout entier, mais pour une application orientée clients spécifique avec un taux d'utilisation très variable.

Après quelques recherches, vous trouvez un fournisseur de cloud public qui propose une offre équilibrée en matière de contrats de niveaux de service, de protocoles de sécurité et de disponibilité pour héberger votre application personnalisée. Vous êtes satisfait de votre choix.

Malheureusement, vos clients commencent à vous réclamer des fonctions qui ne sont disponibles que dans une application appartenant à un autre fournisseur. Pour intégrer ces fonctions dans votre propre application, vous devez non seulement acheter l'application, mais aussi l'héberger sur le cloud public propriétaire du fournisseur, afin de pouvoir faire évoluer les deux applications à la demande.

Voilà, vous disposez maintenant d'un multicloud.


Plusieurs clouds, à quoi ça sert ?

La solution parfaite n'existe pas

Vous trouverez peut-être une solution cloud qui correspond parfaitement à vos besoins pour un aspect de votre activité, par exemple un cloud propriétaire qui se prête idéalement à l'hébergement de votre application propriétaire, un cloud abordable parfaitement adapté à l'archivage de rapports publics ou un cloud suffisamment évolutif pour héberger des systèmes avec des taux d'utilisation très variables. Par contre, aucune solution cloud n'est capable de tout faire. Ou du moins, pas correctement.

Proximité

Pour réduire les délais de réponse pour les utilisateurs situés à plusieurs milliers de kilomètres du siège d'une entreprise, il est possible d'héberger une partie des charges de travail auprès d'un fournisseur de cloud local plus proche des utilisateurs. Avec cette solution, une entreprise peut assurer la disponibilité de ses services et adhérer aux lois sur la souveraineté numérique du pays hébergeur, c'est-à-dire aux règles qui régissent les données dans ce pays.

Shadow IT

Le « shadow IT » est aujourd'hui une réalité qui contribue à l'émergence du multicloud. Le matériel ou les logiciels déployés indépendamment par les membres de l'équipe informatique peuvent devenir suffisamment importants pour nécessiter une surveillance plus poussée. À ce moment-là, il n'est peut-être pas judicieux de migrer votre infrastructure et vos données sur un système dédié (disons qu'il s'agit d'un cloud public). Ce déploiement de « shadow IT » est alors simplement ajouté aux clouds existants, créant ainsi un multicloud dans l'entreprise.

Basculement

Un environnement multicloud aide à protéger une entreprise contre les pannes. Si vous utilisez votre multicloud comme une solution de basculement, vous profitez d'une sauvegarde hautement évolutive et disponible pour vos données, workflows et systèmes en cas de panne du cloud principal. Ça peut arriver !


Différences entre le multicloud et le cloud hybride

Le multicloud désigne le déploiement de plusieurs clouds du même type (public ou privé), fournis par différents fournisseurs. Le cloud hybride implique le déploiement de clouds de types différents (public et privé), reliés par des fonctions d'intégration ou d'orchestration.

Un multicloud peut être constitué de deux environnements de cloud public ou de deux environnements de cloud privé. Un cloud hybride peut être composé d'un environnement de cloud public et d'un environnement de cloud privé avec une infrastructure (basée sur des API, un middleware ou des conteneurs) qui améliore la portabilité des charges de travail.

Ces deux approches ne s'excluent pas : vous pouvez les adopter toutes les deux en même temps. D'ailleurs, cette pratique s'observe de plus en plus au sein des entreprises qui cherchent à améliorer la sécurité et les performances à l'aide d'une large gamme d'environnements.


Gestion et automatisation des environnements multiclouds

Aujourd'hui, la possibilité d'héberger une infrastructure virtuelle sur site et hors site permet à l'informatique de gagner en dynamisme. Mais cela implique une complexité grandissante des systèmes en libre-service, de la gouvernance, de la conformité, de la gestion des ressources, des contrôles financiers et de la planification des capacités. Les outils de gestion et d'automatisation aident à conserver une bonne visibilité sur ces différentes ressources.

L'automatisation est entrée en catimini dans l'entreprise, où elle a été mise en œuvre à l'aide de différents outils et par différentes équipes pour chaque domaine de gestion individuel. Aujourd'hui, les technologies d'automatisation (à l'instar d'Ansible de Red Hat®) sont capables d'automatiser des ressources sur divers environnements. En ajoutant des fonctionnalités d'automatisation dans un environnement multicloud, vous pouvez limiter sa complexité et augmenter également la sécurité et les performances de la charge de travail pour les applications traditionnelles et conçues pour le cloud.


Multicloud et conteneurs

Les conteneurs Linux® permettent aux entreprises de choisir leurs fournisseurs de cloud public. Les conteneurs mettent en paquet et isolent les applications avec leur environnement d'exécution tout entier. Ainsi, les utilisateurs peuvent déplacer une application conteneurisée d'un cloud à un autre en conservant toutes ses fonctions. Les entreprises peuvent aussi choisir leurs fournisseurs de cloud public en fonction de standards universels (disponibilité, espace de stockage, coût) au lieu d'avoir à se demander s'ils vont supporter ou non leur charge de travail à cause de restrictions propriétaires.

La portabilité est facilitée par les microservices, une approche architecturale de développement logiciel qui consiste à décomposer les applications en éléments les plus simples, indépendants les uns des autres. Et ce sont les conteneurs qui accueillent le mieux les applications basées sur les microservices.


Multicloud et Open Source

Le multicloud aide les entreprises à éviter les pièges liés à la dépendance vis-à-vis d'un fournisseur unique. En répartissant ses charges de travail sur les clouds de plusieurs fournisseurs, une entreprise peut décider d'utiliser ou non chaque cloud en fonction de ses besoins. Il est très intéressant pour une entreprise de disposer de plusieurs clouds et les logiciels Open Source lui permettent de profiter d'avantages supplémentaires. En déployant des conteneurs dans le cadre de son approche multicloud, une entreprise peut extraire et migrer ses charges de travail sur une base homogène. En plus, quel que soit le nombre d'environnements dont vous disposez, ils se présentent toujours sous la forme d'une plateforme unique.

En résumé : conteneurs + multicloud = liberté.