Raccourcis

Ansible et Chef : ce qu'il faut savoir

Copier l'URL

Ansible® et Chef sont des outils d'automatisation informatique développés par la communauté Open Source. Ils ont été conçus pour simplifier l'exploitation et les processus DevOps grâce à l'automatisation des tâches de routine telles que la configuration et le provisionnement des systèmes, le déploiement des logiciels et la gestion des mises à jour sur de nombreux serveurs ou points de terminaison.

Ansible est réputé pour sa facilité d'utilisation, caractéristique d'une approche sans agent flexible qui ne nécessite l'installation d'aucun logiciel supplémentaire au niveau des périphériques cibles à automatiser. Au contraire, Chef fonctionne avec un agent, ce qui implique l'ajout d'un logiciel sur chaque machine. Autre critère de distinction : le langage. Ansible utilise YAML, un langage de configuration basé sur Python, facile à apprendre et pensé pour les administrateurs, alors que Chef utilise Ruby, un langage dédié plus complexe, destiné aux développeurs.

Cet article présente en détail les similitudes et les différences entre Ansible et Chef.

Ansible

Ansible est un logiciel Open Source d'automatisation informatique en ligne de commande écrit en Python.Ansible permet de configurer des systèmes, de déployer des logiciels et d'orchestrer des workflows avancés pour le déploiement d'applications, la mise à jour de systèmes, la configuration et l'exploitation du réseau, et plus encore. Disponible via une souscription, la solution Red Hat Ansible Automation Platform repose sur Ansible et est dotée de nombreuses fonctions adaptées aux entreprises.

Les atouts d'Ansible proviennent de sa communauté. Son référentiel principal GitHub est enrichi par des milliers de contributeurs et sert de base à des dizaines de milliers d'autres référentiels (données à l'automne 2022). En outre, le Red Hat Summit accueille chaque année l'événement AnsibleFest, une conférence très attendue qui réunit les utilisateurs, et des rencontres autour d'Ansible sont régulièrement organisées à travers le monde. Cette communauté d'utilisateurs enthousiastes reflète toute la diversité des compétences liées à Ansible. Certains contributeurs veillent même à ce que l'outil reste parfaitement compatible avec d'autres logiciels courants. Grâce au développement de centaines de modules et plug-ins, les utilisateurs peuvent facilement étendre les fonctionnalités d'Ansible.

Ansible est conçu avant tout pour offrir simplicité et facilité d'utilisation, mais aussi sécurité et fiabilité grâce à un nombre de variables réduit au minimum. Basé sur le protocole de transport OpenSSH (ainsi que d'autres modes de transport et d'extraction), Ansible utilise un langage lisible qui facilite la maîtrise rapide de l'outil.

Ansible utilise un nœud de contrôle (pour l'exécution) et des nœuds gérés (appareils automatisés, souvent une machine Linux® ou Windows). L'architecture sans agent permet à Ansible de communiquer avec des appareils sans nécessiter l'installation d'une application ou d'un service sur le nœud géré. La solution Ansible Automation Platform utilise la technologie Automation Mesh pour envoyer des tâches d'automatisation vers plusieurs nœuds d'exécution.

À l'aide des playbooks Ansible rédigés en YAML, un langage lisible par l'homme, les utilisateurs d'Ansible peuvent orchestrer avec précision différentes parties de leur infrastructure. Ansible utilise une approche de programmation procédurale (ou impérative), qui tente de préserver la configuration d'une infrastructure informatique en définissant les étapes permettant d'atteindre l'état souhaité.

Chef

Chef est une plateforme d'automatisation Open Source écrite en Ruby, un langage dédié. Sa fonction principale est de transformer l'infrastructure en code. Chef se base sur des « livres de cuisine » et des « recettes » (d'où son nom, qui fait référence au chef cuisinier), c'est-à-dire des définitions réutilisables comparables aux playbooks Ansible. Ces définitions permettent d'automatiser la configuration, le déploiement et la gestion de l'infrastructure sur plusieurs réseaux, que ce soit sur site, dans le cloud et dans des environnements hybrides.

Contrairement à Ansible, Chef utilise une architecture avec agent. Son serveur s'exécute sur la machine principale, tandis que son client constitue l'agent qui s'exécute sur la machine des clients. Il existe également un autre composant, le poste de travail, qui contient toutes les configurations testées et transmises du serveur Chef principal vers la machine des clients, sans aucune commande. Puisque la gestion de ces configurations dites « pull » demande des connaissances en programmation, l'utilisation de Chef s'avère plus difficile que celle d'autres outils d'automatisation, même pour des professionnels DevOps expérimentés.      

Architecture avec agent : modèle d'infrastructure et d'automatisation, utilisé par Chef, qui nécessite d'exécuter des logiciels spécifiques (les agents) dans des environnements gérés. L'agent ainsi que toutes ses dépendances doivent être installés sur chaque nœud cible, ce qui implique la mise en place de contrôles et de règles de sécurité supplémentaires. L'automatisation des objets peut poser problème si l'agent n'est pas disponible ni autorisé à s'exécuter. En outre, il faut assurer la maintenance des agents.

Architecture sans agent : modèle, utilisé par Ansible, qui permet d'automatiser et de gérer les équipements informatiques sans installer d'agent logiciel dans les environnements gérés. Le logiciel de contrôle se connecte aux machines distantes via des connexions SSH, puis les gère sans nécessiter de processus de configuration fastidieux. Une fois la configuration réalisée, il n'y a aucun système de déploiement à entretenir.

Gestion des configurations : processus qui permet d'assurer le maintien des systèmes informatiques, des serveurs et des logiciels dans l'état souhaité et d'en préserver la cohérence. Ce processus permet de s'assurer que chaque système continue de fonctionner comme prévu au fil des changements effectués. L'automatisation de la gestion des configurations permet de réduire les coûts, la complexité et le risque d'erreurs manuelles.

DevOps et DevSecOps : modèles qui englobent le développement (Dev), la sécurité (Sec) et l'exploitation (Ops). Ces approches de la culture, de l'automatisation et de la conception des plateformes intègrent la sécurité en tant que responsabilité partagée tout au long du cycle de vie informatique. Les deux expressions désignent en réalité un même concept, car le DevOps accorde aussi une importance cruciale à la sécurité. Si le terme DevSecOps tend à s'imposer aujourd'hui, c'est surtout pour insister sur l'inclusion de la sécurité.

YAML (en anglais Yet Another Markup Language ou YAML Ain't Markup Language) : langage de sérialisation des données souvent utilisé pour écrire des fichiers de configuration. Conçu pour être lisible par l'homme et facile à comprendre, le YAML peut être associé à d'autres langages de programmation. Il s'agit d'un surensemble du langage JSON (JavaScript Object Notation).

Le choix d'une solution d'automatisation implique non seulement d'évaluer les fonctions proposées aujourd'hui, mais aussi de prendre en compte l'utilisation à plus long terme de la plateforme. Chef et Ansible sont deux solutions très évolutives et interopérables, à la fois avec des machines de contrôle qui s'exécutent sur Linux/Unix et avec des nœuds qui s'exécutent sur Windows. Cependant, Ansible se démarque par sa communauté Open Source active et la prise en charge qu'offre Red Hat.

Il n'est pas rare que les entreprises utilisent plusieurs solutions d'automatisation. L'outil Ansible peut s'intégrer à un vaste écosystème de produits pris en charge et s'utiliser avec de nombreux outils de gestion d'automatisation et de configuration. Il se charge alors de l'orchestration des solutions d'automatisation. Il permet également d'automatiser des systèmes dans les grands clouds publics tels que Amazon Web Services (AWS), Microsoft Azure et Google Cloud Platform, entre autres.

Par rapport à Chef, l'outil Ansible convient mieux aux utilisateurs qui cherchent la simplicité, la facilité d'utilisation et une solution d'automatisation sans agent. Il s'appuie sur une vaste communauté de contributeurs et de partenaires et est largement utilisé dans différents domaines informatiques, notamment pour l'automatisation du réseau et de l'infrastructure. Ses utilisateurs l'apprécient pour son haut niveau d'intégration à d'autres outils. 

Disponible via une souscription, la solution Open Source Red Hat Ansible Automation Platform est un produit testé et renforcé avec prise en charge de l'ensemble du cycle de vie. Ansible, son projet en amont, profite de l'expérience et de l'expertise de ses milliers de contributeurs dans le monde.

Ansible Automation Platform inclut de nombreux composants en amont, plus de 140 collections de contenus certifiés Red Hat Ansible de plus de 60 partenaires, ainsi que des outils de calcul du retour sur investissement en tant que services qui simplifient l'installation, la configuration et la prise en charge de l'automatisation dans votre entreprise. Cette solution crée une expérience d'automatisation de bout en bout destinée aux équipes pluridisciplinaires, tout en offrant une expérience clé en main entre les équipes de développement, d'ingénierie et d'exploitation.

La solution Red Hat Ansible Automation Platform inclut divers composants, notamment Red Hat Insights et automation analytics, qui donnent accès à des informations sur les performances de vos processus automatisés, ce qui vous permet d'en mesurer les effets, et de surveiller ou de résoudre les problèmes avec plus de précision. Automation Mesh vous permet de mettre à l'échelle les capacités de contrôle et d'exécution de manière indépendante, ce qui rapproche l'automatisation des points de terminaison qui en ont besoin, avec peu ou pas de temps d'arrêt. Ainsi, vous bénéficiez d'une expérience d'automatisation cohérente, du datacenter au cloud, jusqu'à la périphérie du réseau.

Facile à utiliser et sans agent, la solution d'automatisation Ansible se démarque des autres outils par sa simplicité, sa flexibilité et sa communauté active d'utilisateurs.

Lire la suite

Article

Apprendre les bases d'Ansible

Ansible permet d'automatiser les processus informatiques tels que le provisionnement et la gestion des configurations. Apprenez les bases d'Ansible en lisant cette présentation des concepts clés.

Article

La gestion des processus métier, qu'est-ce que c'est ?

La gestion des processus métier est une pratique de modélisation, d'analyse et d'optimisation des processus métier de bout en bout qui vous permet d'atteindre vos objectifs métier stratégiques.

Article

Red Hat, un partenaire de choix en matière d'automatisation

La solution Red Hat Ansible Automation Platform comprend tous les outils nécessaires au partage des processus d'automatisation entre les équipes et à la mise en œuvre de l'automatisation à l'échelle de l'entreprise.

En savoir plus sur l'automatisation

Produits

Contrats avec des conseillers stratégiques qui prennent en considération tous les tenants et les aboutissants de votre entreprise, analysent les défis auxquels vous êtes confrontés et vous aident à les relever avec des solutions complètes et économiques.

Plateforme pour la mise en œuvre de l'automatisation à l'échelle de l'entreprise, quelle que soit votre situation.

Ressources

Formations

Cours gratuit

L'essentiel d'Ansible : automatiser en toute simplicité – Présentation technique

Cours gratuit

Red Hat Ansible Automation pour SAP