Connexion / Inscription Account
Jump to section

La gestion des clusters Kubernetes, qu'est-ce que c'est ?

Copier l'URL

La gestion des clusters Kubernetes désigne la façon dont une équipe informatique gère un groupe de clusters Kubernetes. 

Avec l'émergence des applications cloud-native modernes, les environnements Kubernetes deviennent toujours plus distribués. Ils peuvent être déployés sur de nombreux datacenters, sur site, dans un cloud public et en périphérie de réseau.

Les entreprises qui souhaitent utiliser Kubernetes à grande échelle ou en production devront posséder plusieurs clusters (pour le développement, les tests et la production) distribués entre différents environnements, et être en mesure de les gérer efficacement.

Le déploiement de plusieurs clusters Kubernetes offre de multiples avantages :

  • Meilleure disponibilité des applications
  • Latence réduite
  • Récupération après sinistre améliorée
  • Possibilité de déployer les applications existantes et cloud-native sur des environnements différents

Découvrez comment Kubernetes vous permet de développer des applications et de gérer des conteneurs sur site et sur différents environnements de cloud hybride. 

Un cluster Kubernetes est un ensemble de machines (les nœuds) qui permettent d'exécuter des applications conteneurisées. Il vous permet de planifier et d'exécuter des conteneurs au sein d'un groupe de machines, physiques ou virtuelles, sur site ou dans le cloud. 

Un cluster Kubernetes se trouve dans un état souhaité, qui détermine les applications ou autres charges de travail à exécuter, ainsi que les images à utiliser, les ressources qui leur sont allouées et d'autres informations de configuration.

Kubernetes se charge ensuite de maintenir votre cluster dans l'état souhaité, de façon automatique. Par exemple, supposons que vous cherchiez à déployer une application avec un état souhaité de « 3 », ce qui signifie que trois réplicas de l'application doivent être exécutés. Si l'un de ces conteneurs tombe en panne, Kubernetes détecte que seuls deux réplicas sont exécutés et en ajoute donc un troisième pour atteindre l'état souhaité.

Dans les environnements Kubernetes actuels, chaque cluster doit être géré individuellement. À l'échelle de l'entreprise, les coûts peuvent rapidement augmenter selon le nombre de clusters. 

Chaque cluster doit être déployé, mis à niveau et configuré comme il se doit pour être protégé. De plus, lorsque les applications doivent être déployées sur plusieurs environnements, l'entreprise est obligée de procéder manuellement ou en dehors du contrôle de l'environnement Kubernetes.

La gestion de l'exploitation quotidienne (comme l'application des correctifs ou la mise à niveau de chaque cluster) s'avère fastidieuse et est souvent source d'erreurs.

La gestion du cycle de vie d'un cluster Kubernetes inclut les opérations suivantes :

  • Création d'un cluster
  • Suppression d'un cluster
  • Mise à jour du plan de contrôle et des nœuds de calcul
  • Maintenance et mises à jour du nœud
  • Mise à niveau de l'API Kubernetes
  • Sécurisation du cluster
  • Mise à niveau du cluster, qui peut dépendre du fournisseur

Les développeurs souhaitent pouvoir accéder facilement aux nouveaux clusters selon leurs besoins. Pour les équipes d'exploitation et les ingénieurs en fiabilité de site (SRE), les nouveaux clusters doivent être configurés correctement pour que les applications soient disponibles en production. Les équipes d'exploitation et SRE veulent également surveiller l'intégrité des clusters.

La gestion des clusters Kubernetes permet de résoudre les problèmes courants auxquels les administrateurs et les ingénieurs en fiabilité de site sont confrontés lorsque plusieurs clusters sont exécutés sur différents environnements.

Avec un outil de gestion des clusters Kubernetes approprié, vous bénéficiez d'une meilleure visibilité sur vos clusters et pouvez gérer plus facilement le cycle de vie des applications dans les environnements hybrides. Red Hat® Advanced Cluster Management for Kubernetes fournit une console unique pour le contrôle des clusters et des applications, avec des politiques de sécurité intégrées.

Ensemble, Red Hat OpenShift® et Red Hat Advanced Cluster Management for Kubernetes offrent la plateforme et les fonctionnalités indispensables pour relever les défis liés à l'utilisation de différents environnements (plusieurs datacenters, clouds publics, privés et hybrides).

Exécutée sur Red Hat OpenShift Container Platform, la solution Red Hat Advanced Cluster Management for Kubernetes comprend des fonctions permettant d'unifier la gestion de plusieurs clusters, de fournir une gouvernance basée sur des politiques et d'améliorer la gestion du cycle de vie des applications.

Avec Red Hat Advanced Cluster Management for Kubernetes, vous pouvez :

  • Créer, mettre à jour et supprimer des clusters Kubernetes de manière centralisée, sur plusieurs clouds privés et publics
  • Rechercher, trouver et modifier n'importe quelle ressource Kubernetes du domaine
  • Automatiser le déploiement des applications sur des clusters spécifiques, selon les définitions des canaux et des souscriptions

Ce dont vous avez besoin pour bien démarrer avec Kubernetes

Contrôlez vos applications et clusters Kubernetes à partir d'une console unique, avec des politiques de sécurité intégrées. 

Red Hat OpenShift product logo

Développez, déployez et gérez vos conteneurs, où vous voulez et à n'importe quelle échelle.

Vous ne savez pas encore tout sur la gestion des clusters Kubernetes…