Stockage

Qu'est-ce que le stockage logiciel ?

Le stockage logiciel est une architecture de stockage qui sépare le logiciel de stockage du matériel. Contrairement aux serveurs de stockage en réseau (NAS) ou aux réseaux de stockage (SAN), le stockage logiciel est généralement utilisé sur des systèmes standard ou x86 et permet de supprimer la dépendance du logiciel vis-à-vis du matériel propriétaire.

En dissociant le logiciel de stockage de son matériel, vous pouvez augmenter la capacité de stockage en fonction de vos besoins, à tout moment, sans avoir à ajouter d'autres équipements matériels propriétaires. Cela vous permet également de mettre à niveau votre matériel quand bon vous semble. Pour faire simple, le stockage logiciel vous offre un énorme potentiel de flexibilité.

Voici en quelques mots ce qu'il faut retenir. Imaginons que vous avez plusieurs serveurs x86 différents. Chacun dispose d'une capacité de stockage différente et nécessite un logiciel différent pour fonctionner. Le stockage logiciel vous permet de retirer la capacité de stockage disponible sur ces équipements matériels pour la placer dans un environnement infiniment plus flexible et évolutif. Vous pouvez ainsi augmenter votre espace de stockage presque instantanément. C'est une solution économique, flexible et évolutive, mais ce n'est pas un cloud pour autant (comme nous le verrons plus loin).

Le stockage logiciel s'inscrit dans l'écosystème plus large des solutions software-defined (ou solutions tout logiciel) qui se caractérisent par une séparation systématique entre la partie logicielle et la partie matérielle. Cette dissociation vous offre la possibilité de choisir le matériel que vous voulez et la capacité de stockage dont vous avez besoin.

Dans la plupart des cas, le stockage logiciel doit présenter les caractéristiques suivantes :

  • Automatisation : une gestion simplifiée qui permet de réduire les coûts.
  • Interfaces standard : une API (interface de programmation d'application) qui assure la gestion et la maintenance des périphériques et services de stockage.
  • Accès virtualisé aux données : des interfaces en modes bloc, fichier et objet qui prennent en charge les applications conçues pour ces interfaces.
  • Évolutivité : la capacité à rationaliser l'infrastructure de stockage sans ralentir les performances.
  • Transparence : la capacité à surveiller et à gérer l'utilisation du stockage tout en sachant quelles ressources sont disponibles et à quel coût.

Comment fonctionne une solution de stockage logiciel ?

Le système de stockage classique est monolithique. Il est vendu sous la forme d'un équipement matériel (souvent standard) et d'un logiciel propriétaire. Or, le principal avantage du stockage logiciel est son indépendance vis-à-vis du matériel.

Le stockage logiciel ne sépare pas réellement le stockage du matériel. Il s'agit plutôt d'une couche de votre pile de technologies qui fournit plusieurs services au moyen de serveurs standard en lieu et place du matériel propriétaire. En résumé, le stockage logiciel permet d'extraire tout ce qui contrôle les requêtes de stockage et non les données effectivement stockées. Il s'agit d'une couche logicielle située entre le système de stockage physique et la requête de données, qui vous permet de décider où et comment vos données vont être stockées. Le logiciel de contrôle du stockage logiciel fournit des services d'accès au stockage, ainsi que des fonctions de mise en réseau et de connectivité. La caractéristique la plus intéressante du logiciel de contrôle du stockage logiciel est qu'il ne fait aucune hypothèse sur la capacité ou l'utilité du matériel sous-jacent.


Quels sont les avantages du stockage logiciel ?

  1. Vous pouvez choisir le matériel qui exécute vos services de stockage. Vous n'êtes pas obligé d'opter pour une solution de stockage logiciel proposée par le même fournisseur qui vous a vendu votre matériel. Vous pouvez utiliser n'importe quel serveur standard ou x86 pour créer une infrastructure de stockage logiciel. Ainsi, vous pouvez optimiser la capacité de votre matériel à mesure que vos besoins en stockage augmentent.
  2. C'est une solution économique. Le stockage logiciel est distribué. Il évolue à l'horizontale et non à la verticale, ce qui vous permet d'adapter la capacité et les performances de manière indépendante.
  3. Vous pouvez regrouper plusieurs sources de données pour créer votre infrastructure de stockage. Vous pouvez relier des plateformes en mode objet, des systèmes de disques externes, des ressources Flash ou de disque, des serveurs virtuels et des ressources dans le cloud (y compris des données dédiées à des charges de travail) pour créer un volume de stockage unifié.
  4. Le stockage logiciel s'adapte automatiquement en fonction de vos besoins en matière de capacité. Étant donné que le stockage logiciel ne s'appuie pas vraiment sur le matériel, l'automatisation est totale car il peut puiser dans tous les volumes de stockage auxquels il est connecté. Le système de stockage peut s'adapter aux besoins en matière de données et aux performances sans l'intervention d'un administrateur, sans ajout de connexions ni de matériel.
  5. Il n'y a plus de limite. Les réseaux SAN sont limités par le nombre de nœuds (périphériques auxquels est assignée une adresse IP) qu'ils peuvent utiliser. Par définition, le stockage logiciel n'est pas concerné par cette limite. Théoriquement, il peut donc évoluer à l'infini.

Que peut-on faire avec une solution de stockage logiciel ?

Tirez le meilleur parti de vos applications de conteneurs en y exécutant un système de stockage persistant. Ou exploitez de façon optimale votre système de stockage en utilisant le stockage logiciel dans des conteneurs.

Prenez en charge les architectures de cloud privé, public et hybride avec toute l'agilité et l'évolutivité requises.

Analysez d'énormes quantités de données rapidement et de manière sécurisée pour obtenir des informations métier précieuses.

Éliminez une couche de stockage distincte et associez-la à des instances de serveurs virtualisés au sein de votre entreprise.

Stockez, sauvegardez et récupérez des pétaoctets de données de manière fiable et flexible.

Étendez chaque jour un peu plus votre système de stockage de médias enrichis, car il ne sera jamais assez grand.


Quelles ressources nécessite le stockage logiciel ?

Une solution de stockage logiciel peut fonctionner sur n'importe quel serveur ou disque standard. Pratique, non ? Contrairement aux autres types de stockage, la solution de stockage logiciel s'appuie davantage sur son propre logiciel que sur le matériel auquel elle est associée. La solution de stockage logiciel considère que le matériel sous-jacent finira un jour par tomber en panne (indépendamment de son ancienneté ou de son prix). Alors elle anticipe en distribuant les charges de travail au sein de toute l'infrastructure.

Cela signifie aussi que la solution de stockage logiciel peut s'exécuter aussi bien sur le système d'exploitation standard du serveur que sur une machine virtuelle. Certaines solutions de stockage logiciel peuvent même fonctionner avec des conteneurs, ce qui permet aux utilisateurs de gérer leurs applications et services de stockage via une interface unique, quelle que soit l'infrastructure sur laquelle se trouvent les conteneurs (système nu, environnement virtuel ou cloud).


Attention à ne pas confondre stockage logiciel et…

Virtualisation du stockage

À l'instar de la virtualisation du stockage, le stockage logiciel implique une certaine abstraction du matériel de stockage, mais les deux concepts ne sont pas identiques. La virtualisation du stockage permet d'ajouter la capacité de stockage de plusieurs périphériques de stockage à un même pool pour donner l'impression que tout l'espace de stockage se trouve sur le même périphérique. Le stockage logiciel quant à lui, fait abstraction des services de stockage, ou du logiciel de stockage, pour les séparer du périphérique.


Cloud

Les clouds sont des pools de ressources virtuelles accessibles facilement à la demande via des portails en libre-service, notamment grâce à un logiciel de gestion et d'automatisation. Le stockage logiciel présente aussi plusieurs de ces avantages, c'est pour cela qu'il est facile de le confondre avec un cloud. En réalité, le stockage logiciel est simplement une couche qui alimente un cloud en données et qui fonctionne au sein d'un environnement cloud pour fournir un système de stockage unifié. Cela dit, le stockage logiciel offre également des fonctions typiques de stockage dans le cloud, telles que l'accès en réseau et un logiciel de gestion et d'automatisation qui vous permet d'évoluer rapidement et de fournir des services mesurables.


NAS

Même si la solution de stockage logiciel n'est pas vraiment attachée à un réseau, elle doit être connectée au réseau d'une manière ou d'une autre, comme n'importe quel système de stockage d'entreprise. Et si le NAS permet d'organiser et de partager des fichiers, la solution de stockage logiciel contrôle, quant à elle, le volume de stockage. Il est possible de déployer un serveur NAS sur une couche de stockage logiciel (Red Hat® Gluster Storage est essentiellement une interface NAS), mais la solution de stockage logiciel sépare les volumes de stockage du matériel et le système de contrôle.


L'avenir du stockage logiciel

Avec la croissance de l'Internet des objets (IoT), de l'utilisation de périphériques mobiles, des réseaux sociaux et des entreprises, vous aurez besoin d'un espace de stockage toujours plus grand. Il s'agit d'un problème récurrent chez les clients : comment étendre la capacité assez rapidement, prévoir son utilisation, faire des économies et trouver suffisamment de personnel ? À mesure que les besoins en matière de stockage augmentent, les clients cherchent à réduire l'intervention humaine en se tournant vers l'automatisation. Le stockage logiciel permet aux entreprises comme la vôtre d'ajouter des volumes de stockage sans se soucier de savoir s'ils s'intègrent correctement aux autres systèmes. Le stockage logiciel vous offre une liberté, une ouverture et une rentabilité qui vous permettent de faire bien plus avec beaucoup moins.

Tout ce dont vous avez besoin pour mettre en place le stockage logiciel

Plateforme de stockage logiciel en mode fichier qui gère les tâches demandant une capacité élevée, comme la sauvegarde et l'archivage, et les tâches nécessitant de hautes performances, comme la virtualisation. Solution particulièrement bien adaptée aux conteneurs et à la diffusion multimédia.

Plateforme de stockage logiciel en mode objet qui offre également des interfaces pour le stockage en modes bloc et objet. Solution qui prend en charge les infrastructures cloud, les référentiels multimédias, les systèmes de sauvegarde et de restauration, ainsi que les « data lakes ». Fonctionne particulièrement bien avec Red Hat OpenStack® Platform.

La marque verbale OpenStack et le logo en forme de lettre O carrée, ensemble ou séparément, sont des marques commerciales ou des marques déposées de l'OpenStack Foundation aux États-Unis et dans d'autres pays et sont utilisés avec l'autorisation de l'OpenStack Foundation. Nous ne sommes pas affiliés à l'OpenStack Foundation ou à la communauté OpenStack, ni approuvés ou sponsorisés par celles-ci.

Vous ne savez pas encore tout sur le stockage logiciel…